Bernard Attali chargé de revoir la stratégie de Polytechnique

logo AFP

Le gouvernement a chargé l’économiste Bernard Attali de conduire une « analyse » sur la stratégie de l’Ecole polytechnique et de lui remettre des propositions d’ici juillet 2015, suite à un rapport dénonçant l’absence de « vision » pour la prestigieuse institution.

« L’objectif est de déterminer si le modèle actuel de l’Ecole lui permet de répondre aux exigences internationales, et de concilier formation des futurs agents de l’Etat et des entrepreneurs privés », a-t-on indiqué mardi au ministère de la Défense. L’étude se penchera également « sur l’ouverture aux élèves socialement peu favorisés ».

« M. Attali disposera d’un rapporteur du ministère de la Défense, afin de délivrer ses propositions au premier semestre 2015 », a-t-on ajouté de même source.

Un rapport parlementaire présenté fin septembre en commission à l’Assemblée nationale cloue au pilori l’absence de « vision stratégique » de l’Etat pour l’Ecole polytechnique, qui peine à se réformer et dont l’avenir n’est « pas durablement assuré ».

« Aucune réflexion globale de l’Etat sur le rôle de l’Ecole n’a été menée depuis 40 ans », estime le député UMP François Cornut-Gentille (Haute-Marne) dans ce rapport qui s’appuie sur les conclusions d’un audit mené par le Contrôle général des Armées et par l’Inspection générale de l’Education nationale.

L’Ecole polytechnique, qui forme une partie des élites françaises, est une école militaire sous la tutelle du ministère de la Défense, et dans une moindre mesure, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Les élèves sont des officiers sous contrat qui, dès leur intégration dans l’école, perçoivent une solde (473 € par mois) en contrepartie de laquelle ils s’engagent à travailler pendant dix ans dans un corps de l’Etat. A défaut – nombre d’entre eux rejoignant de grandes entreprises privées – ils doivent rembourser une partie de cette solde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous