Qwant Junior, le moteur de recherche pour les scolaires

Petit frère du moteur de recherche français Qwant, lancé en février 2013, Qwant Junior a reçu le feu vert du ministère de l’Education Nationale pour être testé dans plusieurs écoles à partir de janvier 2015. Entretien avec Eric Léandri, directeur général de Qwant.

Qwant JuniorQuelle est l’origine de Qwant ?

Qwant a été lancé en version bêta en février 2013, puis le 4 juillet 2013 dans sa version finale. Nous avons voulu réunir sur une seule page tout le web, avec une présentation des résultats en trois colonnes : web, actualité et social. Nous avons géré les rubriques comme des objets, liés les uns aux autres. Nous avons ouvert Qwant avec l’idée que le social est une partie d’internet qui doit apparaître dans les réponses des moteurs. Ainsi, le moteur scrute les pages publiques des réseaux sociaux en considérant qu’il s’agit d’informations à faire remonter. Ce n’est pas fait par les grands moteurs de recherche traditionnels.

Ambitionnez-vous toujours de concurrencer Google et avec quels atouts ?

Ce sont les médias qui ont dit ça, pas nous. Nous ne prétendons pas remplacer Google, c’est une énorme plateforme qui possède 95% du marché… Ce que nous voulons, c’est travailler à la mise en place d’un moteur de recherche incontournable en Europe, avec des datas européennes. Nous voulons offrir un vrai index européen, fiable et clair. Nous avons de bonnes idées en Europe, mais nous les revendons aux Américains qui les concrétisent et les replacent ensuite en Europe pour les consommateurs finaux. Nous voulons créer une vraie alternative.

En janvier, vous lancez Qwant junior. De quoi s’agit-il ?

Les enfants passent beaucoup de temps devant des écrans, qu’il s’agisse de tablettes, de smartphones ou d’ordinateurs, à l’école comme à la maison. Nous avons lancé Qwant pour sécuriser les recherches des 3 à 12 ans et qu’ils ne soient pas traqués sur Internet. Qwant Junior va être testé étape par étape, d’abord par les équipes pédagogiques en janvier, puis à partir de février, si le service est validé, par près de 300 établissements sur le territoire, auprès d’une population scolaire regroupant à la fois des élèves du primaire et des collèges, jusqu’à la cinquième.

Le dispositif a l’ambition d’être un vrai support à l’éducation et au soutien scolaire. Contrairement aux autres moteurs de recherche, il est plus simple et plus facile d’accès. Nous défendons aussi une politique de « freedom cookies », c’est-à-dire que nous ne conservons pas ces petits fichiers textes qui enregistrent nos actions sur le web. Nous considérons que c’est un abus de gestion de conserver les datas. Sur Qwant, l’adresse IP de l’utilisateur (le numéro unique qui permet d’identifier un ordinateur sur le réseau) est anonymisée. Et il n’y a ni publicités, ni propositions de produits marchands.

Enfin, nous avons réalisé un travail important pour éviter que les enfants ne tombent sur un contenu inapproprié. Qwant Junior respecte la liste noire établie par l’université de Toulouse. Et nous avons été plus loin, en désindexant tous les sites au contenu violent ou à caractère pornographique.

Nous ne proposons pas un web aseptisé mais plus sûr. Nous avons aussi constitué une liste blanche, des sites reconnus par l’Education nationale comme pertinents. Personne ne les avait encore recensés auparavant.

Qwant junior a reçu le soutien du ministère de l’Education nationale. Comment comptez-vous faire adhérer les enseignants maintenant ?

En leur donnant le droit de donner leur avis ! Mon but c’est de leur mettre à disposition un univers sûr pour qu’ils utilisent sans crainte les nouveaux outils numériques avec leurs élèves. Les enseignants ont la possibilité d’amender la liste des sites pertinents, tout comme la liste noire.

1 commentaire sur "Qwant Junior, le moteur de recherche pour les scolaires"

  1. pontoizeau  5 décembre 2015 à 12 h 57 min

    Excellente idée, quand pourrons-nous utiliser ce nouveau moteur de recherche ? J’ai deux petits enfants de six et neuf ans. À partir de mon adresse IP sera-t-il possible de faire apparaître sur le même ordinateur la recherche classique et la recherche sélective réservée aux enfants ?Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous