Ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants (B.O. du 18 décembre 2014)

Les objectifs et les modalités de gestion du dispositif « Ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants » pour l’année 2014-2015 ont été publiés dans le Bulletin officiel de cette semaine.

© Monkey Business - Fotolia

© Monkey Business – Fotolia

Le Bulletin officiel du 18 décembre 2014 met en avant le dispositif « Ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants » au titre de l’année 2014-2015. La circulaire a en effet pour objet de redéfinir les modalités et les objectifs de ce dispositif, anciennement nommé Ouvrir l’École aux parents pour réussir l’intégration. Il connaît, à partir de cette année, des modifications qui concernent le public bénéficiaire et les modalités de pilotage du dispositif.

Formations : « donner le moyen de mieux assurer le suivi scolaire des enfants »

« Depuis sa création en 2008, le dispositif s’est adressé à l’ensemble des parents immigrés pour leur permettre de mieux accompagner la scolarité de leurs enfants et contribuer à améliorer ainsi leurs chances de réussir à l’école », a écrit le ministère dans le Bulletin officiel. À compter de la rentrée scolaire 2014-2015, ce dispositif est désormais consacré en priorité au public étranger primo-arrivant « résidant en France de façon régulière et ayant signé un contrat d’accueil et d’intégration (CAI) depuis moins de cinq ans ». Il est toutefois précisé que cette priorité « ne devra pas entraîner la désinscription de parents bénéficiaires ».

Des modifications sont également liées à l’évaluation nationale du dispositif OEP réalisée en 2013-2014. Bien que celle-ci a permis de mettre en avant des résultats positifs (progression linguistique des parents, meilleure compréhension du fonctionnement de l’institution scolaire, bonne appropriation par les établissements scolaires), « elle a également montré la nécessité d’en améliorer le pilotage local ainsi que la cohérence pédagogique », note le ministère.

Les primo-arrivants, parents d’enfants scolarisés, seront donc informés des objectifs et de l’implantation territoriale des formations dispensées. En effet, « Le dispositif OEPRE organise, au sein des écoles et des établissements scolaires, des formations prises en charge par l’État afin de donner aux parents primo-arrivants qui le souhaitent les moyens de mieux assurer le suivi scolaire de leurs enfants et de développer une relation de coopération avec les enseignants », note la circulaire. Les formations seront ainsi organisées sur la base d’une participation volontaire et d’un enseignement d’une durée de 120 heures pour l’année scolaire.

Elles seront basées sur l’acquisition du français (comprendre, parler, lire et écrire), la connaissance du fonctionnement et des attentes de l’École vis-à-vis des élèves et des parents, et enfin la connaissance des valeurs de la République et leur mise en œuvre dans la société française.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous