Bacheliers pro : bientôt une filière réservée dans le supérieur ?

Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur, envisage de créer une filière post-bac spéciale pour les bacheliers professionnels.

bac pro

© goodluz – Fotolia

Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur, réfléchit à la création d’une filière réservée en priorité aux bacheliers professionnels, dans le supérieur.

Une « section professionnelle supérieure »

Cette filière pourrait s’appeler « Section professionnelle supérieure », et mènerait à l’obtention d’un « Brevet professionnel supérieur », selon une lettre de mission de Geneviève Fioraso, adressée à Christian Lerminiaux, ex-président de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI). Elle devra proposer « un parcours spécifique et adapté aux bacs pro, leur permettant d’accéder à un diplôme de niveau III puis, le cas échéant, à une licence professionnelle suivie, dans certains cas, d’une formation plus longue, grâce à des passerelles vers des masters ou des écoles d’ingénieurs », précise-t-elle.

Cette filière pourrait être mise en place dans « tous les types d’établissements d’enseignement supérieur », indique la lettre de mission.

Limiter le décrochage des bacs pro à l’université

La secrétaire d’Etat espère ainsi limiter le fort taux d’échec de ces étudiants à l’université. « Seuls 3,5 % réussissent à l’issue de leur première année de licence » estime Geneviève Fioraso dans les Echos, déplorant un « massacre social ». « Nous devons prendre nos responsabilités et accueillir les bacs pro à l’université dans des conditions qui leur permettent de réussir ». Cette nouvelle voie sera conçue « à partir des besoins exprimés par les milieux professionnels », souligne-t-elle.

Toutefois, la secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur souhaite également, à terme, « juguler la hausse des bacs pro« . Car selon elle, « si on a dégagé 60 000 postes, c’est bien pour que davantage de jeunes aillent vers un bac général. Même si le bac pro est un bac à part entière ».

Source(s) :
  • Les Echos, AFP

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous