La formation des sages-femmes et infirmiers-anesthésistes reconnue au grade de master

logo AFP

Les formations des infirmiers-anesthésistes, sages-femmes et orthophonistes pourront désormais bénéficier du grade de master, après la parution mercredi au Journal officiel d’un décret en ce sens.

Cela correspond à une harmonisation des niveaux reconnus dans l’espace européen (licence-master-doctorat).

Les étudiants en maïeutique suivent une année de santé commune avec les futurs médecins et pharmaciens, avant de recevoir une formation spécifique en deux cycles (3 ans + 2, soit l’équivalent d’un niveau master mais qui n’était pas reconnu comme tel).

Les sages-femmes diplômées à l’issue de l’année universitaire 2014-2015 verront leur diplôme d’Etat reconnu au niveau master, indique le décret signé par les ministres de l’Education nationale, des Affaires sociales et de la secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement supérieur.

Une revalorisation salariale, négociée au printemps, doit encore faire l’objet d’un décret, de même que le nouveau statut médical obtenu pour les sages-femmes hospitalières.

Pour les orthophonistes, cette reconnaissance interviendra à l’issue de l’année universitaire 2017-2018, et dès septembre 2014 pour le diplôme d’Etat d’infirmier-anesthésiste, selon le décret.

Après le cycle de trois ans d’études en école, les infirmiers souhaitant se spécialiser en anesthésie peuvent suivre une formation complémentaire de deux ans s’ils justifient d’une expérience de deux ans, ce qui représente cinq années d’études.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous