Quartiers : Hollande veut un quinquennat fondé sur « l’égalité et la réussite »

logo AFP

François Hollande a affirmé mardi à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) sa volonté d’apporter encore plus de moyens pour la rénovation des quartiers défavorisés, et d’organiser son quinquennat « autour de l’égalité » et de « la réussite ».

« Ce qui a été décidé, c’est 5 milliards d’euros sur plusieurs années, pour que cela puisse déclencher 20 mds d’investissements pour non seulement améliorer le cadre de vie mais aussi tenir compte des besoins des habitants » en apportant « des services publics, de l’emploi », a déclaré le président en entamant dans une école boulonnaise un déplacement dans le Pas-de-Calais consacré au lancement du nouveau Programme national de rénovation urbaine (PNRU) en faveur des quartiers défavorisés.

« Les services publics, c’est d’abord l’école (…) En même temps que nous redessinons les quartiers prioritaires, nous redessinons aussi l’éducation prioritaire. On doit mettre encore plus de moyens pour que les jeunes de ces quartiers aient encore plus de chances de réussir leur vie », a-t-il lancé dans la cour du groupe scolaire Louis Blanc, situé dans le quartier du Chemin Vert, en cours de rénovation.

« Quand on rénove un quartier, les entreprises s’y installent, les commerces aussi. On va faire en sorte qu’il y ait des exonérations de cotisations sociales, des incitations » pour encourager le maintien ou l’implantation de nouvelles activités, a-t-il aussi souligné.

Interrogé sur une semaine riche en sujets chers à la gauche (immigration, quartiers, éducation), le chef de l’Etat, qui connaît un léger rebond dans les sondages, a fait valoir que « ce n’est pas une semaine que l’on doit faire, c’est un quinquennat qui doit être organisé autour de l’égalité, autour de la réussite ».

« Nous avons bien sûr des mesures que nous prenons sur le plan économique, ce que j’ai moi-même engagé depuis deux ans et demi, mais nous devons aussi faire en sorte que l’économique soit au service de la cité (…) c’est autour de l’égalité que nous devons construire le pays », a-t-il plaidé devant des habitants qui l’ont accueilli chaleureusement, tout en soulignant la nécessité que « les choses bougent », que « les promesses soient tenues ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous