Rosetta : l’eau terrestre viendrait d’astéroïdes, non de comètes

La sonde Rosetta a trouvé sur la comète Tchouri une eau différente de l'eau terrestre. Explications.

Rosetta et Philae © Stéphane Masclaux - Fotolia

Rosetta et Philae © Stéphane Masclaux – Fotolia

La sonde Rosetta a pu analyser, grâce à Rosina, un instrument installé sur le robot Philae, la composition de l’eau provenant de la comète Tchouri explique Le Monde. La revue Science du 10 décembre en a en effet fait le compte-rendu. Même si ce dernier a raté son forage une fois posé sur la comète, les instruments de mesure de Philae ont permis de faire des analyses.

Or il s’avère que la composition de l’eau de la comète diffère de celle des océans terrestres. Cette découverte est extrêmement importante, car elle remet en cause une théorie scientifique répandue selon laquelle l’eau terrestre précisément proviendrait des comètes. D’après les résultats trouvés, l’eau terrestre proviendrait plutôt d’astéroïdes ayant frappé la Terre il y a près de 4 milliards d’années, explique Francis Rocard, responsable des programmes d’explorations solaires du CNES, sur France Info.

 

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous