Plan Juncker: La France a recensé 48 milliards d’euros d’investissements possibles (presse)

logo AFP

Le gouvernement français a dressé une liste de 32 projets pouvant représenter quelque 48 milliards d’euros d’investissement au cours de la période 2015-2017 dans le cadre du plan de relance présenté par Jean-Claude Juncker, révèle le journal Les Echos lundi.

Chaque pays membre de l’Union européenne a été appelé à répertorier d’éventuels programmes d’investissements dans le cadre de ce plan d’investissements élaboré par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

La France met l’accent sur l’innovation et le numérique, secteurs qui comptent pour 40% du montant des projets, indique le site internet du quotidien, qui cite les usines pilotes de nouvelle génération (pour 15 milliards d’euros) ou le projet de numérisation « à grande échelle en Europe des terminaux et des contenus éducatifs » (6 milliards).

Un vaste programme de rénovation urbaine pour un investissement estimé à 5 milliards d’ici à 2017 (25 milliards en 10 ans) a également été envoyé à Bruxelles, avec pour objectif de « régénérer 200 quartiers populaires parmi les plus dégradés », selon le document cité par le quotidien.

Des programmes transversaux comme la rénovation thermique des logements ou les prêts aux PME qui investissent dans la robotique (1 milliard) ont également été répertoriés.

Du côté des infrastructures, la France souhaiterait utiliser l’enveloppe européenne pour rénover une partie de son réseau ferroviaire et maritime.

Le projet de gazoduc Val de Saône (700 millions d’euros), la liaison ferroviaire Charles-de-Gaulle Express (300 millions) ou la prolongation de la ligne E du RER vers la Défense font partie des investissements proposés.

Jean-Claude Juncker a dévoilé le 26 novembre un grand plan d’investissement devant permettre de mobiliser 315 milliards d’euros en trois ans, essentiellement de l’argent privé.

Berlin a pour sa part envoyé une liste de 58 projets pouvant représenter quelque 89 milliards d’euros d’investissements, selon le ministère allemand des Finances.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous