Le vaisseau Orion fait un premier pas vers Mars

Ce vendredi, la NASA teste sa nouvelle capsule spatiale, Orion. Un vol inhabité, première étape d'un voyage devant mener jusqu'à Mars.

Après le succès de l’agence spatiale européenne (ESA), avec sa sonde Rosetta et son robot atterrisseur, Philaela NASA (agence spatiale américaine) essaie à son tour d’attirer l’attention. Destiné à succéder à Apollo, programme spatial américain des années 1970, le vaisseau Orion devrait permettre d’envoyer des astronautes hors de l’orbite terrestre, d’abord sur la Lune, puis sur Mars.

Le premier vol d’essai de cette capsule de 8,6 tonnes était prévu hier, à 13h05. Mais en raison de vents violents, puis d’anomalies techniques du lanceur, il a été repoussé de 24h. Ce vendredi après-midi, à 13h05 (heure de Paris), à la base de Cap Canaveral, en Floride, Orion s’est arrachée comme prévu de son pas de tir.

L’ascension d’Orion a duré 17 minutes. Mis sur une orbite elliptique, le vaisseau a entrepris de faire deux fois le tour de la Terre. A la fin de ce voyage, qui durera 4 heures et 24 minutes, la capsule amerrira (freinée par des parachutes) dans l’océan Pacifique, au large du Mexique.

Ce vol de test a principalement pour objectif de tester les ordinateurs de bord et le bouclier thermique d’Orion, censé résister à de fortes températures, pouvant atteindre 2200 degrés.

Retour sur la Lune

Selon William Hill, administrateur adjoint de la Nasa pour le développement des systèmes d’exploration, qui s’est exprimé dans un communiqué, il s’agit de « la mission la plus importante que l’agence spatiale effectue cette année. C’est le tout premier pas de notre voyage vers Mars. »

Pour ce test, Orion est non habité. A son bord, pourtant, la capsule conique a emporté quelques items symboliques, comme un fossile de T-Rex, des chansons, des poèmes, et un bout de Lune. Quand il s’agira de véritables missions habitées, un module, fourni par l’ESA, sera attaché à la capsule. Muni de panneaux solaires, ce propulseur, baptisé MPCV, fournira en outre de l’eau et de l’air à l’équipage.

En 2017, un vol de test, toujours inhabité, sera exécuté autour de la Lune, avant le premier voyage habité, en 2021. Il s’agira d’un moment historique, puisque les Américains n’auront pas emmené d’astronautes dans l’espace profond depuis 46 ans, avec les dernières missions Apollo.

Un vol habité vers Mars en 2030

Même s’il reste encore du chemin à parcourir, Orion entamera alors le début d’un long voyage qui devrait mener les astronautes de la NSA vers Mars – une première mission habitée vers la planète rouge est prévue autour de 2030.

La mission d’Orion est à suivre en temps réel sur les chaînes américaines, ainsi que sur ce flux vidéo de la NASA :

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous