Etudiants étrangers : lancement d’un réseau social dédié

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a lancé hier un réseau social destiné aux diplômés étrangers ayant effectué leurs études sur le territoire français.

étudiants étrangers

© anna_murashova – Fotolia

Les diplômés étrangers ayant fait des études en France ont désormais leur propre réseau social. Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a lancé hier francealumni.fr, plate-forme visant à « fédérer, informer et aiguiller les étudiants internationaux passés par l’enseignement supérieur français« .

Annuaire et webmagazine

La plate-forme propose des fonctionnalités communautaires (annuaires, groupes thématiques de discussion…), un espace dédié à la consultation d’offres d’emploi, des conseils pour valoriser son « parcours français », ainsi qu’un webmagazine culturel.

Les établissements pourront également l’utiliser pour « garder contact avec leurs anciens élèves et offrir des parcours complémentaires de formation ».

« Ce sera un atout pour la France et pour son attractivité, car il s’agira d’un réseau virtuel puissant donnant accès aux autres alumni, aux entreprises et à des institutions publiques. Ce sera aussi une contribution à la diplomatie économique, puisque la plate-forme sera un vecteur de communication des entreprises, qui pourront y donner des informations économiques et y publier des offres de stages et d’emplois », a estimé Laurent Fabius.

La France 3e pays d’accueil des étudiants étrangers

Le ministre des Affaires étrangères a rappelé que la France était le 3e pays d’accueil des étudiants étrangers au monde, un atout précieux. « La présence d’étudiants étrangers est utile à la France, ce n’est pas une menace. […]Elle l’est sur le plan économique, car ces étudiants ont ensuite envie de travailler avec nos entreprises, de revenir en France pour des séjours touristiques et de consommer des produits français ; elle l’est aussi pour les Français et leur ouverture au monde, car elle crée un précieux brassage culturel ».

Des propos confirmés par la ministre de l’Enseignement supérieur, qui a rappelé que le « solde net entre dépenses et recettes » rapporté par les étudiants étrangers s’élevait à « 1,6 milliard d’euros par an ».

Une étude BVA pour Campus France publiée hier souligne l’apport économique important injecté dans l’économie française par les 295 000 étudiants étrangers poursuivant des études dans l’Hexagone. Ces jeunes apportent 4,6 milliards d’euros annuels, pour un coût de 2,8 milliards d’euros, selon l’étude. Elle rappelle également que les étudiants étrangers ne représentent pas qu’un apport économique, mais constituent aussi « d’excellents ambassadeurs ».

Source(s) :
  • AEF

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous