Concours de professeurs : forte hausse des candidats pour la session 2015

Selon un communiqué du ministère de l’Education nationale, les candidats aux concours de professeurs sont plus nombreux pour la session 2015, y compris dans des matières dites "déficitaires".

 © Petro Feketa - Fotolia

© Petro Feketa – Fotolia

Les postes proposés aux concours de professeurs pour la session 2015 ont attiré plus de candidats, y compris dans des matières dites déficitaires comme les mathématiques, l’anglais et les lettres modernes, a indiqué ce mardi un communiqué du ministère de l’Education nationale.

La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a ainsi estimé que cette hausse des candidatures permet « d’espérer un nombre de lauréat à la hauteur des besoins de recrutements et des 60 000 postes prévus sur le quinquennat ».

Premier degré : 11 728 postes à pourvoir

« Dans le premier degré, le concours de professeur des écoles passe de 8 413 en 2013 et 8 342 en 2014 à 11 728 postes à la session 2015 », souligne le communiqué de presse. Plus de 71.000 candidats se sont inscrits pour la session 2015 contre 63.625 candidats en 2014 et 41.327 en 2013. Ainsi sur deux ans, le nombre de candidats en primaire a augmenté de 72%. Dans les académies où les besoins sont les plus forts, le ministère constate également une nette progression : par exemple, l’académie de Créteil enregistre une hausse de plus de 1 000 candidats (5 395 en 2015 contre 4 314 en 2014). Toutefois, malgré les améliorations, l’académie de Créteil « demeure en tension », indique le communiqué, précisant également que la ministre présentera ce mercredi en Seine-Saint-Denis « de nouveaux leviers de recrutement pour mieux répondre aux besoins ».

Second degré : encore plus de candidats en 2015

Dans le second degré, les concours progressent aussi passant de 10 932 postes en 2013 et 10 740 en 2014 à 12 919 postes à la session 2015. Cette année, 88.746 candidats ont décidé de passer le concours. Ce chiffre équivaut ainsi à une augmentation de 16,5% par rapport aux 76.174 candidatures de 2013. Le ministère note « une progression très sensible dans les CAPES des disciplines dites déficitaires ». Par exemple, en mathématiques, le nombre d’inscrits augmente de près de 50% d’une session à l’autre (4 682 inscrits en 2015 contre 3 187 en 2014). Enfin, en ce qui concerne les lettres modernes, le nombre d’inscrits s’élève à 3 349 en 2015 contre 2 861 en 2014.

Source(s) :
  • AFP

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous