Education : l’implication des parents n’a pas d’effet sur l’intelligence de l’enfant (étude)

Selon une étude américaine, l'implication des parents dans l'éducation de leur enfant n'a pas d'effet sur l'intelligence future du rejeton.

lecture enfant

© dmitrimaruta – Fotolia

L’intelligence est-elle innée ou peut-elle s’acquérir ? Une recherche menée récemment par des scientifiques de l’Université de Floride, aux Etats-Unis, risque de relancer le débat. Cette étude, relayée par le DailyMail, tend à prouver que l’implication des parents n’a pas vraiment d’effet sur l’intelligence future de leur progéniture, celle-ci dépendant surtout de facteurs génétiques.

Pas de lien entre le comportement des parents et l’intelligence

Lire des histoires à son enfant avant de se coucher, par exemple n’aurait pas d’impact sur son intelligence. Pour en arriver à cette conclusion, Kevin Beaver, professeur en criminologie à l’Université, a analysé les résultats à des tests de QI d’un échantillon représentatif d’enfants et d’un échantillon de jeunes adoptés, à différents âges. Il a ensuite croisé ces résultats avec l’implication des parents dans leur éducation.

« Nous en avons conclu qu’il n’y avait pas de lien entre le comportement des parents et l’intelligence des enfants plus tard, en prenant en compte les possibilités d’influence génétique », affirme Kevin Beaver.

Etudier un échantillon d’enfants ne partageant pas l’ADN de leurs parents permet en effet d’éliminer la possibilité « que la socialisation parentale reflète juste la transmission génétique« , indique le scientifique. Autrement, dit, l’éventualité que les parents les plus intelligents soient aussi ceux qui s’impliquent le plus dans l’éducation de leurs enfants. Pour Kevin Beaver, les études tendant à prouver que les parents très investis dans l’éducation avaient des rejetons au QI plus élevé n’ont simplement pas tenu compte ce paramètre. Toutefois, tempère Kevin Beaver, le comportement des parents n’a pas d’effet sur l’intelligence des enfants « tant qu’il reste dans la normalité ».

L’éducation des parents contribue à la sociabilisation

Les conclusions de Kevin Beaver recoupent en partie celles de scientifiques britanniques, selon qui la réussite scolaire serait en grande partie génétique. Toutefois, l’étude distinguait clairement les résultats scolaires obtenus aux examens de l’intelligence, cette dernière n’influant que très peu sur la réussite à l’école.

Alors, faut-il se désintéresser totalement de l’éducation de son enfant sous prétexte que l’intelligence ou la réussite sont de toute façon inscrites de manière immuable dans ses gènes ? Non, selon Kevin Beaver. S’intéresser à l’éducation de son enfant en lui lisant des livres, par exemple, favorisera la sociabilisation de celui-ci et son acquisition du langage, ce qui est déjà important pour son avenir.

Source(s) :
  • savoir.actualitte.com

1 commentaire sur "Education : l’implication des parents n’a pas d’effet sur l’intelligence de l’enfant (étude)"

  1. marjorie  18 novembre 2014 à 12 h 55 min

    Le numérique permet d’élargir le champ des connaissances et d’y accéder plus rapidement. Mais est-ce que cela a une influence sur « l’intelligence » future d’une personne ?Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous