La mère d’un élève avait agressé l’institutrice: 8 mois avec sursis

logo AFP

Une femme a été condamnée vendredi à huit mois d’emprisonnement avec sursis par le tribunal correctionnel de Créteil pour avoir agressé physiquement l’institutrice de son fils, le 28 avril 2011 dans le Val-de-Marne.

Jamais condamnée auparavant, cette mère d’un élève scolarisé en CM2 à l’école Auguste-Marin de Saint-Maur (Val-de-Marne) n’était pas présente lors du jugement.

Elle avait eu une altercation avec l’institutrice de son fils à la sortie de l’établissement, vers 17H00, et lui avait porté des coups de poing au visage et tiré les cheveux, en présence d’autres enfants et collègues de l’enseignante.

Elle avait appris lors d’un rendez-vous avec son assistante sociale que cette enseignante pouvait avoir été à l’origine d’un signalement concernant son fils pour un absentéisme chronique et des « suspicions de violence sur enfant. »

Selon elle, « ce signalement diabolisait son fils », a rappelé la présidente.

Lors de son réquisitoire, la procureur a mis en balance « une personne qui s’est déplacée à l’école pour en découdre » et « la situation difficile d’une mère qui élève seule son enfant. »

Elle avait requis une peine de 6 mois d’emprisonnement.

Tombée à terre lors des faits, l’enseignante avait été brièvement hospitalisée et avait dû arrêter le travail pendant deux jours.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous