Patrick Modiano, qui êtes-vous ?

Petit portrait du Prix Nobel de littérature 2014, Patrick Modiano, qui s'est dit "heureux" d'être le lauréat, mais a trouvé cela "bizarre".

 

On lit sur L’Express Livres qu’à l’annonce de sa nomination hier pour le Prix Nobel de littérature, Patrick Modiano a trouvé cela « bizarre« . Il déclarait déjà en 2007, dans un bel entretien aux Inrocks : « grand écrivain, c’est bizarre comme concept ».
Mais l’auteur de « Pedigree » et de « Dora Brucker », et plus récemment de « Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier » s’est dit « heureux« .

Modeste, dans son interview de 2007, il décrivait le processus d’écriture comme douloureux, « il faut essayer de rendre intelligible des notes incohérentes, de sortir du soliloque. Et là, je n’ai aucune facilité. J’écris lentement« . Et encore : « c’est un truc désagréable, un passage à l’acte » ou  « Je ne pourrai jamais envisager un livre de six cents pages. »

« Dévoiler le monde de l’Occupation »

Son œuvre vient en tout cas d’être récompensée  pour l’art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l’Occupation » lit-on dans le communiqué officiel d’attribution du Prix Nobel.

Car la période de l’Occupation est au cœur de son œuvre, et elle hante toute son existence.

Patrick Modiano est né en 1945, d' »une mère flamande, ‘jolie fille au cœur sec’ et d’un père juif, Albert Modiano. Il aura un frère, Rudy, qui naîtra en 1947, et mourra à l’âge de dix ans. Ses livres lui sont tous dédiés.
Enfance et adolescence malheureuses, entre une mère absente et un père faisant du traffic avec l’occupant. Patrick Modiano décidera de ne plus le revoir à l’âge de 17 ans. Et ne le reverra plus jamais. Il ne connaîtra pas non plus les obscures raisons de sa mort, ni même s’il est enterré quelque part.

Ses livres

Son premier roman, « La Place de l’Etoile », sera publié en 1968 chez Gallimard par Raymond Queneau, qui sera en 1970 son témoin de mariage avec André Malraux.

Puis s’ensuivront « Rue des Boutiques Obscures » (1978) qui lui vaudra le Prix Goncourt, « Dora Bruder » en 1997, « Un pedigree »en 2005 -son livre le plus autobiographique- et son dernier livre, tout juste paru, « Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier ».

Patrick Modiano est le quinzième Français à obtenir le Prix Nobel de littérature. Il succède à J.M.G Le Clézio, lauréat du prix en 2008.

 

Crédits image : Open book. © Masson – Fotolia

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous