Relations parents-enseignants : attention aux parents d’élèves envahissants !

Jack Koch

La ministre de l'éducation veut améliorer les relations entre l'école et la famille. Mais si vous ouvrez votre classe, prenez garde aux parents qui voudraient vous apprendre votre métier !

Relations parents-enseignants : attention aux parents d’élèves envahissants !

Comment mieux communiquer avec les parents quand on est enseignant ? Telle est la question que s’est posé Benjamin Chemouny, professeur des écoles à Toulouse. Il livre ses préconisations dans un livre à paraître le 25 septembre prochain aux éditions Retz : Communiquer avec les parents pour la réussite des élèves.

De bonnes relations passent avant tout par la rencontre. Le professeur conseille à ses collègues d’ouvrir régulièrement la classe aux parents, sans les cantonner à un rôle de « spectateurs, ni même d’assistants comme lors des sorties scolaires, mais plutôt de vrais partenaires que l’on implique ». En demandant par exemple aux parents de réexpliquer des consignes aux élèves qui n’ont pas compris, ils « se rendent ainsi mieux compte de toutes les contraintes de gestion de classe », et abandonnent vite les « discours négatifs » sur le métier d’enseignant.

Multiplier les rencontres, c’est bien sûr prendre le risque d’avoir affaire à des parents trop « intrusifs » ! « Évidemment, plus on dialogue et plus on s’expose à de nouvelles questions (…), mais cela vaut le coup : la progression des élèves en dépend. » Benjamin Chemouny conseille par ailleurs d’être au moins deux pour recevoir les parents, avec le directeur, par exemple.

L’amélioration des relations entre l’école et les familles est une des « priorités » de Najat Vallaud-Belkacem. Pour y parvenir, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a décidé d’inviter régulièrement des parents d’élèves au ministère, afin d’échanger librement sur leurs attentes et leurs préoccupations.

« J’avais envie solennellement, symboliquement, d’ouvrir les portes du ministère » pour dire aux parents que « leur parole nous intéresse », a expliqué la ministre après avoir accueilli 11 parents d’élèves du primaire et de collège de Paris, de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, et parlé avec eux pendant plus d’une heure et demie.

La ministre veut profiter de ces rencontres pour « nourrir son action ». L’évènement devrait être reconduit chaque mois, au ministère ou dans des établissements, parfois sur un thème spécifique (éducation prioritaire, accueil des élèves en situation de handicap…).

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous