Festival du film scientifique Pariscience (2-7 octobre) : les surprises de la 10ème édition

Le festival de films scientifiques Pariscience, qui se tiendra début octobre 2014, fête ses dix ans avec des sélections de films inédites et d'autres nouveautés.

Pariscience 2014 festival films scientifiques 10e editionPariscience fête ses 10 ans cette année. Le festival international du film scientifique de Paris aura lieu du 2 au 7 octobre 2014, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de nombreuses institutions de recherche comme le CNRS, et la CASDEN-Banque Populaire.

Outre la traditionnelle sélection de films documentaires « Science télévision », la programmation de cette année reflétera la diversité des modes de représentation de la science, en proposant notamment une sélection de long-métrages de cinéma, souvent inédits en France, dans le cadre du prix « Grand écran ». « Ce sont des films avec un vrai fond scientifique, mais qui ne circulent pas que dans les festivals de films scientifiques ou documentaires », explique Paolo Moretti, conseiller de programmation.

La sélection « Kinetic » proposera quant à elle des films plus expérimentaux ou personnels, dans lesquels les réalisateurs « approchent la science d’une façon créative, essayent de créer et de réinventer leur propre langage au lieu d’essayer de respecter une forme ».

L’accès aux projections sur les trois sites du festival (le Muséum national d’Histoire naturelle, l’institut de Physique du Globe, et l’Université Pierre-et-Marie-Curie) est libre, mais la réservation de places en ligne est fortement conseillée.

Programmation scolaire : les inscriptions sont ouvertes

Quatre cycles de films s’adressent spécifiquement aux primaires, aux collégiens, aux lycéens et aux étudiants. Les inscriptions aux séances scolaires sont ouvertes depuis ce vendredi mais « certaines séances sont déjà presque pleines », prévient Cécile Nhoybouakong, responsable de la programmation scolaire. Ne tardez pas à inscrire vos classes !

Les écoliers auront droit comme chaque année à des documentaires animaliers, mais aussi à des aperçus de la vie des archéologues ou encore des vulcanologues, plongés au cœur des volcans par Jamy de l’émission « C’est pas sorcier ». Les professeurs de primaire auront accès à des fiches pédagogiques pour prolonger le travail en cours.

Les élèves du secondaire pourront découvrir grâce aux films proposés des disciplines scientifiques insoupçonnées, comme la cryptozoologie, à travers le film Yeti, y es-tu ?, ou encore la synergologie, étude du langage corporel non-verbal, dans Ce corps qui parle de Doïna Harap. De quoi ouvrir de nouveaux horizons aux adolescents, « des débouchés possibles aussi, parce qu’à cet âge-là on est très préoccupés par l’orientation », observe Cécile Nhoybouakong. Chaque film sera suivi de débats avec les réalisateurs ou des scientifiques.

A noter également le mardi 7 octobre, une séance-débat spéciale « Sur les pas d’un(e) astronaute » destinée aux collégiens et lycéens. Les élèves pourront poser leurs questions à deux authentiques astronautes, Léopold Eyharts et Claudie Haigneré (présidente d’Universcience), ainsi qu’à Siliva Casalino, ingénieur en aéronautique et chef de projets au CNES.

Courts-métrages et live-tweets

« Bonus » de cette dixième édition, une quarantaine de courts-métrages proposés par les partenaires du festival (l’Inserm, le Cnes, le CNRS…) sont à découvrir dès maintenant en ligne sur le site de Pariscience, et certains seront également projetés durant le festival.

Courts-metrages Pariscience 2014

Cliquez sur l'image pour accéder à la sélection de courts-métrages.

Chaque jour durant le festival, les visiteurs pourront également poser des questions à deux scientifiques sur Twitter, via le hashtag #Pariscience.

1 commentaire sur "Festival du film scientifique Pariscience (2-7 octobre) : les surprises de la 10ème édition"

  1. Chadock  9 septembre 2014 à 20 h 15 min

    Encore une exposition exclusivement réservée aux parisiens… En 2014, vous ne pouvez toujours pas diffuser sur le web?
    Ce serait plus équitable pour les pauvres provinciaux…Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous