Finlande : les inspections des enseignants n’existent pas

L’institut Finlandais de Paris organisait le 9 avril dernier un débat intitulé "Le futur de nos écoles". La Finlande est en baisse dans la dernière enquête Pisa. Le statut d'enseignant y demeure néanmoins très privilégié.

Enseignant

Enseignant © contrastwerkstatt – Fotolia.com

L’Institut Finlandais de Paris proposait le 9 avril dernier un débat intitulé « Le futur de nos écoles« , alors que les résultats de l’enquête Pisa 2012, publiés en décembre 2013, ont créé une véritable onde de choc. La France est durement touchée, mais même la Finlande, modèle éducatif, est en baisse.

Najat Oaukrim-Soivio, chercheuse à l’Université d’Helsinki, conseillère auprès du ministère de l’Education et de la Culture de Finlande, ancienne directrice du Lycée franco-finlandais d’Helsinki, explique lors de ce débat que la Finlande travaille actuellement à redresser ses résultats -même si le pays reste bien classé. Malgré ces difficultés, le statut de l’enseignant en Finlande reste très privilégié, tient-elle à souligner, comme le rapporte AEF, qui a assisté au débat.

Un métier très respecté et demandé

Ainsi, les professeurs sont très respectés, et le métier d’enseignant a toujours autant la cote. Najat Oaukrim-Soivio souligne que « l’an dernier, 7 000 jeunes ont demandé à être formés pour devenir enseignants, pour seulement 700 places ». « Seuls les très bons » y arrivent, précise-t-elle. A savoir, même en maternelle, les enseignants sont recrutés à bac+5.

Par ailleurs, les enseignants ne mettent jamais de zéro : les notes vont de 4 à 10. Enfin, les enseignants n’ont jamais d’inspections. La Finlande ne reste-t-elle pas quelque part l’Eden des profs ?

3 commentaires sur "Finlande : les inspections des enseignants n’existent pas"

  1. Loys Bonod  14 avril 2014 à 15 h 03 min

    En 2013, aux Capes de mathématiques et de lettres modernes (les deux plus importants en terme de postes), il n’y a eu respectivement que 1650 présents et 1518 présents pour 1210 et 1000 postes…

    Plus de chiffres : http://www.laviemoderne.net/advocatus-diaboli/69-le-franc-succes-des-concours-de-l-enseignementSignaler un abus

    Répondre
  2. Loys Bonod  14 avril 2014 à 15 h 06 min

    Pour information la Finlande a perdu plus de points dans le classement PISA entre 2000 et 2012 que la France.Signaler un abus

    Répondre
  3. finlandais  23 avril 2014 à 9 h 26 min

    La Finlande ne reste-t-elle pas quelque part l’Eden des profs ?
    Je ne le pense pas. En Finlande les profs sont des salaries des communes ou ils travaillent. La plupart des communes ayant des problèmes économiques actuellement ils proposent des contrat de travail de 10 mois dans l’année, c’est-à-dire que pendant les vacances d’été les profs se trouvent au chômage. C’est notamment problème au début de carrière…Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous