02.01.2014
Aucune réaction

Voeux 2014 de Vincent Peillon : "Nous devons poursuivre notre action"

Dans ses voeux de fin d'année, Vincent Peillon remer­cie les ensei­gnants pour le tra­vail accom­pli et annonce qu'il pour­sui­vra la refon­da­tion de l'école avec "déter­mi­na­tion" en 2014.

Le ministre de l'Education natio­nale Vincent Peillon adresse dans ses voeux 2014 aux per­son­nels éduca­tifs ses "remer­cie­ments pour le tra­vail que nous avons accom­pli ensemble tout au long de l'année au ser­vice de l'École".

Première année de la refondation

"L'année 2013 a été pour nous tous une année impor­tante et d'abord pour l'École. C'est la pre­mière année réel­le­ment de refon­da­tion de l'École de la République", rap­pelle le ministre dans la vidéo de ces voeux de nou­velle année.

Vincent Peillon veut écar­ter les "doutes" et l'"incertitude" sus­ci­tées par les réformes, et affirme que "le grand métier de pro­fes­seur" retrouve de l'intérêt auprès des étudiants, en par­ti­cu­lier suite à l'ouverture des Ecoles supé­rieures de pro­fes­so­rat et de l'éducation (ESPE).

Il recon­naît que l'application de la réforme des rythmes sco­laires "a été dif­fi­cile", mais que ces nou­veaux rythmes génèrent "un meilleur temps sco­laire" pour "plus d'un mil­lion d'enfants", sans oublier les acti­vi­tés plus nom­breuses après les cours, sou­vent gratuites.

Vers la réus­site de tous

Le ministre réaf­firme ses autres prio­ri­tés pour le pri­maire : "mieux accueillir les enfants de moins de 3 ans, en par­ti­cu­lier dans les zones en dif­fi­culté (...), mettre là où il le faut plus de maîtres que de classes, revoir nos pro­grammes". Il rap­pelle aussi la néces­sité de refon­der l'éducation prio­ri­taire.

Tout en remer­ciant les ensei­gnants pour le tra­vail déjà accom­pli, il les pré­vient : "nous avons beau­coup de choses à faire ensemble". "Nous devons pour­suivre notre action et nous allons le faire avec la même déter­mi­na­tion", affirme Vincent Peillon, guidé par le prin­cipe que "notre République se por­tera mieux lorsque notre École se por­tera mieux et per­met­tra, comme le demande la loi, la réus­site de tous !".


Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction