Art déco : focus sur une exposition pédagogique à la Cité de l’architecture

La Cité de l'Architecture et du Patrimoine de Paris accueille jusqu'au 3 mars 2014 une importante exposition consacrée à l'Art déco. Anne Ruelland, directrice des publics à la Cité, revient pour Vousnousils sur les intérêts pédagogiques de cette exposition.

Pourquoi la visite de l’exposition est-elle particulièrement intéressante pour les groupes scolaires ?

L’Art déco pénètre et marque de son empreinte l’ensemble des domaines de la création. Il peut constituer en arts plastiques un support idéal pour aborder les notions de couleurs, d’harmonie des formes, de graphisme…

D’autre part, son adéquation avec l’« air du temps » en fait une formidable porte d’entrée pour étudier, en histoire, les mutations entre les deux guerres, qu’elles soient techniques, avec la révolution des transports (avions, automobiles, paquebots…) et des communications (radio, phonographe…), sociales, avec l’émergence d’une société des loisirs (cinéma, music-hall, sports, voyages…) et les débuts d’une démocratisation du confort ou encore « mentales » avec les prémisses d’une émancipation féminine (mode) ou d’un regard nouveau porté sur l’« autre » (jazz, art « nègre », Ballets russes(1), Croisières noire et jaune(2)…).

Enfin, les enseignants d’arts appliqués trouveront naturellement ici une matière riche qui concerne tous les métiers d’art (céramique, staff, tapisserie, broderie).

L’exposition est donc appropriée à tous les niveaux scolaires. L’Art Déco étant au programme de l’Histoire de l’Art, ces classes sont particulièrement concernées.

Quelle œuvre ou quel objet en particulier souhaitez-vous que les jeunes visiteurs retiennent de leur visite et pour quelle raison ?

L’exposition suit un parcours résolument pédagogique, qui contextualise le style Art Déco, et en dégage les principaux traits mais aussi la grande diversité. Le parcours montre comment la diffusion de l’Art Déco dans le monde entier a contribué au rayonnement international des arts français durant cette période somme toute assez brève, de l’entre-deux guerres. D’où le titre de l’exposition.

Il peut être intéressant pour les élèves de s’arrêter dans l’Hôtel du collectionneur, crée par Jacques-Emile Rulhman avec Jean Patou à l’occasion de l’exposition de 1925 et de leur faire observer les motifs du meuble « Elysée » et ceux reproduits sur la moquette. Rulhman crée l’ensemble de la pièce du sol au plafond, il dessine les meubles, les tissus, les papiers peints. C’est l’occasion d’évoquer que dans l’espace « Grandir en 1925 » se trouve une reproduction d’un papier peint que Rulhman a créé spécialement pour les enfants (notion d’art total).

A propos de cet espace jeunesse : quelles sont les pédagogies développées à l’époque pour sensibiliser les enfants à l’art ? En quoi peuvent-elles être intéressantes pour les élèves d’aujourd’hui ?

On l’a vu, de plus en plus d’artistes montrent de l’intérêt pour l’univers enfantin, comme en témoignent les nombreux papiers peints, portfolios en couleur, tissus, jouets et livres qui datent de cette époque. C’est aussi au cours des années 1925 que de nouvelles pédagogies apparaissent, comme la pédagogie Montessori. Cette pédagogie favorise l’autonomie, l’initiative et l’épanouissement de l’enfant à travers des jeux et des outils pédagogiques. L’enfant doit être en mesure de s’épanouir à l’école, notamment en exerçant des activités plastiques et manuelles afin de développer sa sensibilité artistique. L’expérience sensorielle est mise à l’honneur, c’est ce qu’on retrouve au sein de l’espace « Grandir en 1925 », où toutes les activités sont manipulables.

La volonté de sensibiliser les enfants à l’art est donc très actuelle, il s’agit d’ailleurs d’un des objectifs du ministère de la culture et de la communication.

Note(s) :
  • (1) Compagnie de ballet
  • (2) Expéditions automobiles lancées par André Citröen

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous