Vincent Peillon : « Il ne faut pas avoir peur du numérique »

Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a fait hier lundi un premier point d'étape sur la mise en oeuvre de la stratégie numérique à l'école.

Panorama des services numériques rentrée 2013

Un aperçu des services numériques disponibles à la rentrée 2013 (cliquez pour agrandir).

Il y a 6 mois, Vincent Peillon annonçait sa stratégie pour le numérique éducatif : soutien en ligne pour 30.000 élèves en difficultés, modules de formation continue à distance pour les enseignants, ressources pour réviser les fondamentaux à l’école primaire, … Le ministre de l’Education nationale a fait le point sur l’avancement de ces différents services hier, à l’occasion d’une visite du lycée technique Diderot de Paris.

« Il ne faut pas avoir peur du numérique. C’est une chance formidable de réussite pour nos élèves et pour le pays ! » Vincent Peillon porte une « grande ambition numérique pour l’école », après « 15 plans » de développement du numérique « qui n’ont pas fait grand-chose » car omettant, selon lui, des éléments cruciaux comme « les logiciels pédagogiques (donc les contenus) et la formation des professeurs« .

« M@gistère » pour la formation continue des professeurs des écoles

Concernant les supports de cours, au primaire, les professeurs des écoles auront accès dès la rentrée 2013 à des ressources pédagogiques pour un enseignement « ludique » de l’anglais grâce au programme English for Schools. Les professeurs du secondaire auront eux accès, grâce à l’EduThèque, à des ressources produites par les principaux établissements culturels et scientifiques français : « Nous sommes en train de créer une bibliothèque universelle avec des images de l’Institut national de l’audiovisuel [INA], des cartes de l’Institut géographique [IGN], des ressources de la Cité des sciences… »

Dès la rentrée, les professeurs des écoles bénéficieront par ailleurs d’un programme de formation continue à distance ou en présentiel « sur des sujets très différents, par exemple la discrimination filles-garçons, l’accompagnement des enfants en situation de handicap, ou encore l’apprentissage de la lecture », détaille Vincent Peillon. Dans le cadre de ce dispositif baptisé M@gistère, le programme de formation de chaque enseignant sera élaboré en concertation avec l’IEN, qui supervisera aussi la mise en pratique des nouvelles compétences en classe.

Les ÉSPÉ qui ouvriront à la prochaine rentrée aborderont les usages pédagogiques du numérique en formation initiale.

Vingt « collèges connectés » pilotes

Les élèves quant à eux profiteront d’un accès libre à des films courts (deux minutes) couvrant les fondamentaux du programme de primaire, du calcul mental à la lecture de l’heure. Ces animations ludiques réalisées pas le Scérén-CNDP pourront être exploités en cours, ou à la maison avec les parents.

De nombreux autres dispositifs pour les élèves et les parents seront déployés à la rentrée : D’Col pour le soutien personnalisé de 30.000 élèves de l’éducation prioritaire, Prép’Exam pour réviser le brevet, Ma seconde chance à destination des décrocheurs, l’inscription en ligne au lycée de son choix, etc.

Vingt collèges pilotes ont en outre été sélectionnés pour promouvoir les usages pédagogiques du numérique. Dans ces « collèges connectés », les élèves et les enseignants utiliseront le numérique une à deux heures par jour dans le cadre d’un projet d’établissement adapté. Les établissements seront raccordés au très haut débit, équipés en matériel tel que TNI et tablettes tactiles, et le suivi de scolarité y sera dématérialisé.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le dossier de presse :

1 commentaire sur "Vincent Peillon : « Il ne faut pas avoir peur du numérique »"

  1. Loys  11 juin 2013 à 21 h 29 min

    Il ne s’agit pas d’avoir peur du numérique, il s’agit d’avoir un regard critique sur tous ses aspects (pas seulement le numérique institutionnel mais aussi le numérique sauvage et ses ravages dans l’enseignement), sur sa réelle efficacité pédagogique (jamais évaluée), sur son coût et sur le lobbying actif des grands groupes technologiques.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous