19.03.2013
1 réaction

Réaliser un serious game (jeu sérieux) avec Scratch

Dans ce tuto­riel, appre­nez à uti­li­ser le logi­ciel gra­tuit Scratch pour réa­li­ser vos propres jeux péda­go­giques en quelques minutes !

Scratch est un logi­ciel gra­tuit déve­loppé par le MIT qui ne néces­site pas de connaître de code de pro­gram­ma­tion. Son inter­face visuelle et intui­tive per­met de réa­li­ser faci­le­ment des jeux péda­go­giques : quizz inter­ac­tifs, démons­tra­tions de mathé­ma­tiques, animations...

Formation gra­tuite à Scratch pour les enseignants

Nous remer­cions Exploradôme, le musée inter­ac­tif de Vitry sur Seine, de nous avoir per­mis d'assister à une for­ma­tion à Scratch pour les ensei­gnants.
Exploradôme orga­nise régu­liè­re­ment des for­ma­tions TICE ori­gi­nales et gra­tuites pour les ensei­gnants le mer­credi après-midi : robo­tique, TNI, dia­po­rama, pod­cast, film d'animation...
>> Consulter le pro­gramme des for­ma­tions
>> Retrouvez le live tweet de la for­ma­tion à Scratch sur notre compte Twitter VousNousIlsLive

Petit mais puissant !

Scratch est multi-plateforme, ce qui veut dire qu'il fonc­tionne sous Linux, Windows ou Mac OS. Il est gra­tuit et tra­duit en fran­çais. Pour com­men­cer, télé­char­gez Scratch.

Pour réa­li­ser un pro­gramme dans Scratch, il suf­fit d'empiler des blocs d'actions et ainsi créer des "scripts". Aucune connais­sance préa­lable en pro­gram­ma­tion n'est requise pour l'utiliser. Pas de code à taper soi-même, donc pas d'erreur de syn­taxe qui pour­rait tout faire planter !

Pour une taille mini­mum (envi­ron 50 Mo), Scratch pro­pose de vastes biblio­thèques d'objets, de décors et de per­son­nages prêts à l'emploi, dont le chat roux qui est sa mas­cotte.
Exemple de script Scratch
Exemple de script dans Scratch.

Donner vie à un personnage

Les blocs dis­po­nibles sous les inti­tu­lés "Mouvement" et "Apparence" per­mettent de pla­cer, dépla­cer, gros­sir, mas­quer... un objet. Ils per­mettent aussi à un objet-personnage de s'exprimer à l'écran ("Dire ...", "Penser à ...").

En double-cliquant sur un objet (au hasard : le chat !), vous pour­rez lui faire réa­li­ser les actions de votre choix en dépla­çant des blocs d'action de la colonne de gauche vers la colonne du milieu (onglet "Scripts") et en accro­chant ces blocs les uns aux autres. Attention : les actions vont s'enchaîner ins­tan­ta­né­ment (donc seront invi­sibles) si vous ne spé­ci­fiez pas des durées ou des pauses. N'oubliez pas non plus d'affecter un déclen­cheur (sous "Contrôles") pour déter­mi­ner quand com­mence l'action.
Exemple de script pour que le chat se balade sur l'écran en disant qu'il s'ennuie :
Script ennui Scratch animation

Il est pos­sible de dépla­cer les objets en jouant sur l'abscisse et l'ordonnée, en avan­çant de "x" pas (1 pas = 1 pixel, une valeur néga­tive fait recu­ler), en rebon­dis­sant contre les bords... Testez votre script en double-cliquant des­sus ou en uti­li­sant votre déclencheur.

Faire inter­agir les objets pour enchaî­ner les actions

Pour que le chat s'ennuie moins, vous pou­vez chan­ger le décor en double-cliquant la "Scène" (en bas à droite) puis en l'éditant dans l'onglet "Arrière-plan" (colonne du milieu). Vous pou­vez impor­ter une de vos propres images, en choi­sir une dans la biblio­thèque de Scratch, ou la des­si­ner vous-même. Vous pou­vez aussi ajou­ter de nou­veaux objets/personnages à l'aide des trois bou­tons dédiés (à droite de "Nouvel objet", juste au-dessus du chat).

Vous pou­vez enchaî­ner les actions d'objets dif­fé­rents avec les Contrôles "Envoyer à tous ...", qui trans­met un signal per­son­na­lisé à tous les objets, et "Quand je reçois ...". Exemple : après que le chat a parlé, un autre per­son­nage lui répond.
Script objet 1 (chat) :
script interaction scratch 1

Script objet 2 (éléphant) :
script interaction scratch 2

Résultat :
interaction personnages scratch

Le "cos­tume" est une appa­rence alter­na­tive du même objet, que vous pou­vez per­son­na­li­ser. Dans ce scé­na­rio, l'apparence de l'éléphant a juste subi un retour­ne­ment hori­zon­tal (effet miroir).

Traçage de formes géo­mé­triques et quizz

Maintenant que les bases sont vues, le reste ne dépend plus que de votre ima­gi­na­tion. Parmi les pos­si­bi­li­tés péda­go­giques, il ne fau­drait pas négli­ger le tra­çage de formes géo­mé­triques, à l'aide de l'outil "Stylo" qui repro­duit la tra­jec­toire d'un objet :

    

Scratch peut aussi ser­vir à créer des ques­tion­naires à choix mul­tiples, ou des quizz à ques­tions ouvertes, à l'aide de listes (sous "Variables") où sont sto­ckées les ques­tions et les réponses correspondantes :

script QCM Scratch QCM histoire Scratch
Vous pou­vez cocher/décocher des listes et des variables pour les affi­cher ou non à l'écran.

Voilà de quoi rendre cer­tains cours plus animés !

De nom­breux pro­grammes à télé­char­ger gra­tui­te­ment pour s'en inspirer

Télécharger nos exemples de scripts

Vous pou­vez ana­ly­ser et jouer avec nos exemples en télé­char­geant les fichiers pro­jets Scratch :

La prin­ci­pale limite à l'utilisation de Scratch est qu'il ne per­met pas de trans­for­mer son pro­gramme en exé­cu­table (fichier .exe). Il vous fau­dra ins­tal­ler Scratch sur tous les ordi­na­teurs où vous sou­hai­tez ouvrir vos fichiers Scratch (.sb). Pour lan­cer vos pro­jets en plein écran, cli­quez sur "Passer en mode pré­sen­ta­tion" dans le coin supé­rieur droit de l'écran.

De nom­breux exemples de pro­grammes péda­go­giques réa­li­sés sous Scratch sont dis­po­nibles en télé­char­ge­ment gra­tuit (sur ins­crip­tion) depuis le site du MIT :
– Démonstrations de phy­sique, ex. "Conservation of energy";
– Quizz mathé­ma­tiques, ex. "Number Bonds to 10";
– Démonstrations mathé­ma­tiques, ex. "An Ant mea­sures Pi";
– Diaporamas, ex. "History of Scratch"...

Notez qu'il est très facile de fran­ci­ser un pro­gramme anglo­phone qui vous plaît, puisqu'il suf­fit d'éditer les zones de texte cor­res­pon­dantes dans Scratch. Vous pou­vez aussi par­ta­ger vos créa­tions sur le site du MIT via le menu "Partage", pour les rendre plus faci­le­ment accessibles.

Quentin Duverger


Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Exploradôme
le 26 mars 2013

Merci pour ce chouette article !

Signaler

1 réaction