30.01.2013
Aucune réaction

La grève du 31 janvier 2013 suivie par près d'1 professeur des écoles sur 3

Selon le Snuipp-FSU, près d'un ensei­gnant du 1er degré sur 3 par­ti­ci­pera à la grève des fonc­tion­naires du 31 jan­vier 2013.

30 % des ensei­gnants du pri­maire seront en grève le 31 jan­vier 2013, jour de mobi­li­sa­tion natio­nale de la Fonction publique, annonce le Snuipp-FSU dans un com­mu­ni­qué. Dans 9 dépar­te­ments (07, 08, 23, 30, 45, 57, 64, 13), près de 50 % des profs seront gré­vistes, sou­ligne le pre­mier syn­di­cat du pri­maire, pour qui cette mobi­li­sa­tion "inégale mais réelle [...] témoigne du trouble exis­tant aujourd'hui dans les écoles".

Pour une reva­lo­ri­sa­tion sala­riale des profs du primaire

Déplorant "le déclas­se­ment sala­rial dont sont vic­times les ensei­gnants des écoles, les écarts avec leurs col­lègues du secon­daire recon­nus par le ministre lui-même", le syn­di­cat rap­pelle que "beau­coup d'efforts sont aujourd'hui deman­dés aux ensei­gnants sans que leurs reven­di­ca­tions en terme d'amélioration des condi­tions de tra­vail et de pou­voir d'achat n'obtiennent de réponses concrètes". La réforme des rythmes sco­laires, par exemple, "a mis sur le devant de la scène la néces­sité de reva­lo­ri­ser les ensei­gnants des écoles", estime le Snuipp, rap­pe­lant que la péti­tion sur la reva­lo­ri­sa­tion sala­riale des profs du pre­mier degré lan­cée par le syn­di­cat a recueilli près de 19 000 signatures.

Des pro­po­si­tions "sérieuses" réclamées

"Les ensei­gnants ne veulent plus se conten­ter de dis­cours bien­veillants du gou­ver­ne­ment et veulent du chan­ge­ment 'pour de vrai'", conclut le Snuipp, qui réclame "au gou­ver­ne­ment et au ministre d'ouvrir des dis­cus­sions et de mettre sur la table des pro­po­si­tions sérieuses".

A l'appel d'une inter­syn­di­cale de la Fonction publique, une jour­née de grève natio­nale sera orga­ni­sée ce jeudi 31 jan­vier pour dénon­cer l'impact de la poli­tique d'austérité du gou­ver­ne­ment sur les ser­vices publics et la dégra­da­tion des condi­tions de tra­vail et de rému­né­ra­tion des fonc­tion­naires. Plusieurs orga­ni­sa­tions ensei­gnantes ont appelé les pro­fes­seurs à se joindre au mou­ve­ment, notam­ment dans l'enseignement pro­fes­sion­nel où une inter­syn­di­cale a invité à la mobi­li­sa­tion mas­sive.

En outre, le Snes et le Snasub, déplo­rant le flou du pro­jet de loi d'orientation sur le deve­nir de l'orientation sco­laire, ont encou­ragé les per­son­nels des CIO de l'Education natio­nale à par­ti­ci­per à la manifestation.


Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction