Les Profs Le dessin

23.01.2013
2 réactions

Evaluation des enseignants par les élèves : la note est salée pour les Profs !

Un rap­port remis récem­ment au Premier ministre pro­pose d'associer les étudiants à l'évaluation de leurs ensei­gnants. Pour l'instant, la mesure ne concerne que l'université, mais son exten­sion au lycée serait un rêve pour les cancres, et un cau­che­mar éveillé pour les Profs tyran­niques comme Gladys !


Les Profs 96

Dans un rap­port remis en jan­vier au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le député de Meurthe-et-Moselle, Jean-Yves Le Déaut, pro­pose que les étudiants à l'université puissent par­ti­ci­per à la nota­tion de leurs profs. Selon le député, il s'agit d'un bon moyen d'"améliorer la qua­lité de l'enseignement et d'augmenter leur poids dans les évolu­tions de carrière".

En effet, actuel­le­ment, un enseignant-chercheur est essen­tiel­le­ment évalué sur son tra­vail de recherche. Faire par­ti­ci­per les élèves à la nota­tion per­met­trait égale­ment de prendre en compte la qua­lité de son enseignement.

Evidemment, cette pro­po­si­tion n'est pas du goût de tous les pro­fes­seurs. Certains craignent notam­ment que le dis­po­si­tif favo­rise les ensei­gnants les plus popu­laires ou ceux qui donnent les meilleures notes. D'autres estiment qu'il risque de mettre à mal l'autorité des ensei­gnants sur leur classe.

La mesure figu­rait d'ailleurs déjà dans la réforme Bayrou de 1997 et dans la LRU, mais en rai­son de son carac­tère polé­mique, seules très peu d'universités l'appliquent effectivement.

Concernant la pro­po­si­tion de Jean-Yves Le Déaut, elle ne sera, quoi qu'il arrive, pas impo­sée, a assuré le minis­tère de l'Enseignement supérieur.

Source(s) :
  • Le Figaro
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Roques
le 25 janvier 2013

Si on veut éviter les argu­ties de tous ceux que cette pro­po­si­tion inquiète et qui ne pas­sera jamais en France eu égard au conser­va­tisme des syn­di­cats, il fau­drait insis­ter sur les avan­tages de ce dis­po­si­tif et bien le bor­ner pour éviter les excès et les dérives. Cette évalua­tion existe déjà par exemple à l'Institut d'études poli­tiques de Paris (IEP), et je ne sache pas que cela ait posé de pro­blèmes, sauf pour les très rares col­lègues qui d'évidence "pas­saient très mal" auprès des étudiants. Donc bien infor­mer d'abord, intro­duire avec pré­cau­tion cette évalua­tion à l'université me semble évident et tout à fait pos­sible dans le secon­daire, au moins à par­tir d'un cer­tain niveau de "matu­rité" des élèves.

Signaler

sueur
le 25 janvier 2013

C'est une blague ? C'est quoi cette déma­go­gie ? Je suis pro­fes­seur, l'élève n'a pas à appré­cier mon enseignement.

Signaler

2 réactions