Exposition pédagogique : Rodin, la chair, le marbre

04.12.2012 0
Le musée Rodin de Paris accueille, jusqu'au 1er sep­tembre 2013, une belle expo­si­tion consa­crée au tra­vail d'Auguste Rodin. Intitulée "Rodin, la chair, le marbre", elle offre aux ensei­gnants une foule de pistes péda­go­giques à déve­lop­per avec leurs élèves, notam­ment dans le domaine de l'histoire de l'art.

Paolo et Francesca dans les nuages
© Musée Rodin — Photo : Christian Baraja

Cliquez ici pour voir la photo dans sa taille originale.

Le Baiser
© Musée Rodin — Photo : Christian Baraja

Cliquez ici pour voir la photo dans sa taille originale.

Aurore
© Musée Rodin — Photo : Christian Baraja

Cliquez ici pour voir la photo dans sa taille originale.

Petite fée des eaux
© Musée Rodin — Photo : Christian Baraja

Cliquez ici pour voir la photo dans sa taille originale.

La Danaïde, Grand modèle
© Musée Rodin — Photo : Christian Baraja

Cliquez ici pour voir la photo dans sa taille originale.

Mains d'amants
© Musée Rodin — Photo : Christian Baraja

Cliquez ici pour voir la photo dans sa taille originale.

Jusqu'au 1er sep­tembre 2013, le musée Rodin de Paris consacre une expo­si­tion au tra­vail par­ti­cu­lier d'Auguste Rodin sur la sculp­ture du marbre. A tra­vers une cin­quan­taine d'œuvres et une dizaine de maquettes, mises en scène par l'architecte Didier Faustino, l'exposition Rodin, la chair, le marbre raconte la rela­tion par­ti­cu­lière entre­te­nue par l'artiste avec le matériau.

Le non-finito, aspect fon­da­men­tal de l'oeuvre de Rodin

Les trois par­ties de l'exposition retracent le che­mi­ne­ment de l'œuvre de Rodin à tra­vers le temps, et l'évolution du trai­te­ment qu'il réserve au maté­riau : de "sup­port", le marbre devient, au fil des années, le "sujet" de l'œuvre.

Dans ses pre­mières œuvres, Rodin cherche à trans­for­mer le marbre de manière "illu­sion­niste", à lui don­ner l'apparence du tissu ou de la chair. Le non-finito, ou "esthé­tique de l'inachèvement", fait très tôt son appa­ri­tion dans l'oeuvre du sculpteur. L'artiste laisse sou­vent des plages de marbre non dégros­sies, qui contrastent avec les corps sculp­tés, très tra­vaillés. Mais la signi­fi­ca­tion de ces blocs bruts reste concrète : ce sont des rochers, des sup­ports... Puis, dans une deuxième période, le non-finito change de logique : il n'a plus d'interprétation. Les pro­por­tions du bloc brut vont en gran­dis­sant par rap­port à celles de l'œuvre taillée. Enfin, vers la fin de sa vie, Rodin consi­dère l'inachèvement comme un but artis­tique en soi.

Pour mieux com­prendre com­ment s'est fait le tra­vail de trans­po­si­tion des formes dans le maté­riau, le musée expose cer­taines maquettes d'œuvres, en plâtre, aux côtés des marbres cor­res­pon­dants. On y constate sou­vent une dif­fé­rence entre la maquette et la sculp­ture, Rodin stop­pant la trans­crip­tion lorsqu'il jugeait l'aspect de l'oeuvre satis­fai­sant. Il faut savoir qu'il n'a jamais réa­lisé entiè­re­ment un marbre lui-même : il fai­sait appel à des pra­ti­ciens (1), ce qui, à l'époque, lui valut beau­coup de critiques.

Un dis­po­si­tif péda­go­gique soigné

Le musée Rodin pro­pose des sup­ports péda­go­giques très com­plets autour de l'exposition, notam­ment un dos­sier docu­men­taire pour aider les ensei­gnants à pré­pa­rer la visite avec leurs classes. Il pro­pose dif­fé­rents axes d'exploration de l'exposition : esthé­tique et plas­tique, tech­nique ou encore historique.

Pendant la visite, les ensei­gnants pour­ront s'appuyer sur le dépliant d'aide qui syn­thé­tise les infor­ma­tions essen­tielles du dos­sier docu­men­taire et leur per­met­tra de com­men­ter l'exposition au fur et à mesure du parcours. A noter égale­ment : le par­cours de visite peut-être per­son­na­lisé en fonc­tion du niveau sco­laire (écoles, col­lèges et lycées).

Exposition Rodin, la chair, le marbre
Musée Rodin de Paris
Jusqu'au 1er sep­tembre 2013

Réservations : 01 44 18 61 24.

Elsa Doladille


 
Note(s) :
  • (1) Exécutants
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction