12.06.2012
Aucune réaction

Evaluation des universitaires : "nécessaire, salutaire et républicaine" pour Frédéric Dardel

Pour le pré­sident de l'université Paris-Descartes Frédéric Dardel, l'évaluation contes­tée des uni­ver­si­taires tous les quatre ans est "néces­saire, salu­taire et républicaine".

Le pré­sident de l'université Paris-Descartes Frédéric Dardel a estimé lundi que l'évaluation sys­té­ma­tique des uni­ver­si­taires tous les quatre ans était "néces­saire, salu­taire et répu­bli­caine". Il répon­dait aux cri­tiques de Christophe Mileschi, pro­fes­seur à l'université de Nanterre, sur un texte actuel­le­ment exa­miné par la CPU pro­po­sant "de faire de l'évaluation des enseignants-chercheurs la pierre angu­laire d'un suivi de par­cours tout au long de la carrière".

Ce der­nier avait lancé la polé­mique en écri­vant une lettre jugeant que "l'évaluation indi­vi­duelle sys­té­ma­tique et récur­rente des enseignants-chercheurs, et par­ti­cu­liè­re­ment de leur pro­duc­tion scientifique" était "inad­mis­sible et fon­da­men­ta­le­ment néfaste". En effet, déplorait Christophe Mileschi, "le fait d'isoler les cher­cheurs et leurs pro­duc­tions, pour indi­vi­dua­li­ser les mérites de chacun" est "fon­ciè­re­ment contra­dic­toire avec la dimen­sion col­lec­tive par essence de la recherche". De plus, estimait-il, per­sonne ne serait en mesure de "dres­ser une liste satis­fai­sante et suf­fi­sam­ment claire de [...]cri­tères qua­li­ta­tifs [...]sus­cep­tibles de per­mettre une évalua­tion objec­tive et sen­sée des pro­duc­tions scientifiques".

Pour Frédéric Dardel, "refu­ser l'évaluation au nom de 'prin­cipes', en fai­sant des effets de manches et en se dra­pant dans sa dignité aca­dé­mique" semble "décalé, contre-productif et de nature à ali­men­ter une image néga­tive des ensei­gnants". "Nous sommes payés par l'argent public, je pense donc que nous devons rendre des comptes, pas seule­ment au sens juri­dique, mais aussi au nom d'une forme de morale répu­bli­caine", affir­mait notam­ment le pré­sident de Paris-Descartes. Pour lui, cette évalua­tion reste "utile et légitime" car "peu [d'évaluations] sont foca­li­sées sur l'activité per­son­nelle glo­bale de l'enseignant-chercheur dans toutes ses dimen­sions, sauf celles cor­res­pon­dant à une demande de promotion".


Source(s) :
  • sciences.blogs.liberation.fr
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction