25.05.2012
Aucune réaction

Etudiants étrangers : un "grand texte législatif" pour un "véritable statut" réclamé par Louis Vogel

Louis Vogel, pré­sident de la CPU, pro­pose de don­ner un "véri­table sta­tut" aux étudiants étran­gers, enca­dré par une loi.

Louis Vogel, pré­sident de la Conférence des pré­si­dents d'université, pro­pose d'établir "un véri­table sta­tut", enca­dré par une loi, pour les étudiants étran­gers diplô­més en France et sou­hai­tant y tra­vailler.

Pour le pré­sident de la CPU, il serait "dommage" de sup­pri­mer la seconde cir­cu­laire Giéant, rema­niée en jan­vier der­nier, "qui don­nait une inter­pré­ta­tion beau­coup plus libé­rale de l'article L 311–11 du code de l'entrée et du séjour des étran­gers, qui per­met à un diplômé de niveau bac +5 de res­ter six mois en France le temps de cher­cher un emploi".

Il pré­co­nise plu­tôt "un grand texte légis­la­tif sur l'accueil des étudiants étran­gers", vali­dant "leur sta­tut "par la loi, pour que chaque pré­fec­ture n'interprète plus les cir­cu­laires comme bon lui semble". Ce texte por­te­rait la durée de séjour de 6 à 12 mois, et élar­gi­rait la pos­si­bi­lité de res­ter sur le sol fran­çais "aux licences, notam­ment pro­fes­sion­nelles". Il faci­li­te­rait égale­ment "l'entrée et le séjour en France des enseignants-chercheurs étran­gers, néces­saires aux uni­ver­si­tés françaises".

En atten­dant, pro­pose Louis Vogel, "abro­geons la pre­mière cir­cu­laire Guéant, mais gar­dons la seconde".


Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction