23.05.2012
Aucune réaction

Absentéisme scolaire : vers la fin de la suspension des allocations familiales ?

Depuis sa mise en oeuvre en jan­vier 2011, le dis­po­si­tif de sus­pen­sion des allo­ca­tions fami­liales en cas d'absentéisme sco­laire semble peu effi­cace. Le Premier ministre a annoncé ce matin un audit de ce dis­po­si­tif, et à terme sa pos­sible suppression.

"La sus­pen­sion des allocs fait un flop" titrait Le Parisien hier.  Le quo­ti­dien note en effet que depuis l'entrée en vigueur du dis­po­si­tif de sus­pen­sion des allo­ca­tions fami­liales en cas d'absentéisme de tout mineur sco­la­risé, en jan­vier 2011, suite à la pro­mul­ga­tion de la loi Ciotti, seules 472 familles ont été à ce jour concer­nées par la suspension.

"Des sta­tis­tiques très faibles, donc, au regard des 11 mil­lions d'élèves sco­la­ri­sés, ou même des fameux 300 000 'décrocheurs'"explique ainsi le quotidien.

La CNAF s'était fer­me­ment oppo­sée à cette mesure en 2011, rap­pelle encore le même article. Lors de la cam­pagne pré­si­den­tielle, François Hollande s'est engagé à abro­ger ce dis­po­si­tif, décla­rant le mer­credi 29 février 2012 note l'AEF : "Ce n'est pas un bon méca­nisme. Ce méca­nisme n'a aucun effet, donc il sera sup­primé parce que je pré­fère en mettre un autre".

De son côté, l'ancien ministre du Travail Xavier Bertrand a contre­dit ces pro­pos néga­tifs en affir­mant hier sur France Inter que ce dis­po­si­tif était très effi­cace, jugeant que c'est "parce qu'il y a ce risque de la sus­pen­sion que les familles remettent leurs enfants à l'école".

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, a donc annoncé ce matin sur RTL, que le dis­po­si­tif de sus­pen­sion des allo­ca­tions fami­liales allait faire l'objet d'un audit. Il a expli­qué que ce der­nier allait être "évalué", et "rem­placé" si son "effi­ca­cité est faible".

Source(s) :
  • Le Parisien, AEF, AFP, RTL, France Inter
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction