09.05.2012
Aucune réaction

Hollande : la proposition des 60 000 postes dans l'éducation est née dans l'improvisation totale

Selon L'Express, la pro­po­si­tion de François Hollande de créer 60 000 postes dans l'éducation était tota­le­ment improvisée.

L'Express révèle ce lundi que la créa­tion de 60 000 postes d'enseignants, mesure phare de François Hollande pour l'éducation, est issue d'une impro­vi­sa­tion totale. Selon l'hebdomadaire, la pro­po­si­tion a été for­mu­lée après une ren­contre avec des parents d'élèves révol­tés par les fer­me­tures de classe.

En sep­tembre 2011, lors d'une réunion avec des parents d'élèves de Soissons, durant laquelle les mères se plaignent de nou­velles fer­me­tures de classe dans leurs écoles, François Hollande pro­met de "mettre des postes". Juste après cette ren­contre, François Hollande for­mule sa mesure-phare devant des mili­tants venus l'écouter. Il pro­met de réta­blir tous les postes d'enseignants sup­pri­més sous le quin­quen­nat Sarkozy.

Vincent Peillon, chargé des ques­tions d'éducation, est "étonné et scep­tique" lorsqu'il apprend la chose. "Mais il faut recon­naître que Hollande a eu du pif, admet-il. Avec cette pro­po­si­tion, on s'est enfin mis à par­ler d'éducation."

D'après la dépu­tée Marisol Tourraine, avant la pri­maire, le fait que "les gens bâillent quand on déve­loppe nos mesures sur l'éducation", ce qui les ren­dait "inau­dibles", aga­çait pro­fon­dé­ment François Hollande.


Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction