12.04.2012
Aucune réaction

Philippe Maarek : "il y a actuellement un énervement d'une partie de la classe politique vis-à-vis des médias"

Philippe Maarek, pro­fes­seur de com­mu­ni­ca­tion poli­tique à Paris 12, fait, dans un entre­tien accordé hier au site lejdd.fr, une ana­lyse du com­por­te­ment des can­di­dats à la pré­si­den­tielle, vis-à-vis des médias.

Philippe Maarek, pro­fes­seur de com­mu­ni­ca­tion poli­tique à Paris 12, fait, dans un entre­tien accordé hier au site lejdd.fr, une ana­lyse du com­por­te­ment des can­di­dats à la pré­si­den­tielle, vis-à-vis des médias.

Il ana­lyse ainsi le refus de François Hollande d'accorder un entre­tien au Figaro, qui s'inscrit dans un phé­no­mène glo­bal : "de manière géné­rale, je pense qu'il y a actuel­le­ment un éner­ve­ment d'une par­tie de la classe poli­tique vis-à-vis des médias" explique-t-il.

Pour le pro­fes­seur, la rai­son en est simple : "les hommes poli­tiques n'ont pra­ti­que­ment plus un moment à eux pen­dant la cam­pagne". Ils sont usés par le bruit média­tique inces­sant – la moindre infor­ma­tion créant immé­dia­te­ment du buzz sur le net. Ils n'ont plus les espaces de res­pi­ra­tion de leurs aînés, qui eux "demeu­raient libres entre un mee­ting et une confé­rence de presse".


Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction