06.04.2012
2 réactions

François Hollande promet 4.000 postes d'encadrement pour la rentrée 2013

Le can­di­dat du PS François Hollande a pro­mis le recru­te­ment de 4.000 per­son­nels d'assistants d'éducation et d'encadrement, pour faci­li­ter la ren­trée 2013.

Le can­di­dat socia­liste à la pré­si­den­tielle François Hollande a annoncé hier jeudi sur Canal + qu'il crée­rait 4.000 postes de contrac­tuels pour la ren­trée 2013, qui s'annonce « extrê­me­ment dif­fi­cile ».

François Hollande veut com­pen­ser avec ces emplois le fait que les effec­tifs d'enseignants recru­tés à la ren­trée soit déjà fixé : « La ren­trée, elle est faite. Les sup­pres­sions de postes sont inter­ve­nues. Le nombre de pro­fes­seurs recru­tés est déjà déter­miné, les concours vont être pas­sés. Donc si nous n'intervenons pas avec des per­son­nels for­cé­ment contrac­tuels, qui ne sont pas ensei­gnants, qui sont de l'ordre de l'encadrement, de l'accompagnement, la ren­trée sera extrê­me­ment dif­fi­cile », a-t-il expliqué.

Interrogé sur le nombre exact de postes sup­plé­men­taires créés à la ren­trée, le can­di­dat socia­liste a pré­cisé qu'« il s'agira de per­son­nels d'emplois d'avenir, d'assistants d'éducation, je pense que nous aurons à en créer 4.000 ». A l'occasion d'un dis­cours à Rennes ce mer­credi 4 avril, il avait déjà annoncé le recru­te­ment de 2.000 assis­tants d'éducation.

François Hollande a égale­ment annoncé mer­credi qu'il revien­drait « sur cer­taines fer­me­tures de classes », et qu'il pren­drait « des dis­po­si­tions d'urgence [...] pour la for­ma­tion des 14.000 pro­fes­seurs néo­ti­tu­laires qui auront un stage, pour ne pas les expo­ser tout de suite sans pré­pa­ra­tion à l'exercice du métier ».

Selon un son­dage LH2 pour Yahoo!(1) rendu public hier, François Hollande est plé­bis­cité par 28 % des Français en réponse à la ques­tion « quel est selon vous [le can­di­dat] qui fait les meilleures pro­po­si­tions en matière d'éducation ? ». Il devance lar­ge­ment les autres can­di­dats pro­po­sés : François Bayrou (16 %), Nicolas Sarkozy (15 %), Jean-Luc Mélenchon (11 %) et Marine Le Pen (7 %). Toutefois, 23 % ne se sont pas prononcés.

Note(s) :
Source(s) :
  • AFP, canalplus.fr
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Pierrot
le 6 avril 2012

4000 postes ? Pourquoi pas ! Mais avec une vraie poli­tique de recru­te­ment et de for­ma­tion pour ces postes. Je me sou­viens de ce jeune qui accom­pa­gnait un enfant de CM1 et qui maî­tri­sait moins bien le fran­çais écrit que la majo­rité des enfants de la classe. Par ailleurs, ces créa­tions doivent s'inscrire dans une démarche qui pro­pose à ces assis­tants éduca­tifs un vrai ave­nir pro­fes­sion­nel. Autrement, on faci­lite une poli­tique de pré­ca­ri­sa­tion, dont on ne peut plus se dépêtrer.

Signaler

cunégonde
le 6 avril 2012

Ce ne sont pas ces postes qui vont nous sau­ver l'école ! L'école a besoin de bon sens et qu'on lui redonne un sens, jus­te­ment !! Pourquoi ne sait-on plus apprendre aux élèves des méthodes de tra­vail ? Pourquoi sont-ils comme des poules avec des cou­teaux dès qu'ils doivent faire un tra­vail auto­nome ? Pourquoi ne comprennent-ils plus les consignes qu'on leur donne... Les pro­po­si­tions du Ps ne sont que pan­se­ment sur du pus !

Signaler

2 réactions