Quinzaine sans devoirs : Chatel dénonce une opération démagogique

Point de vue

Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel estime que la "quinzaine sans devoirs", lancée hier par la FCPE, est "démagogique" et "inégalitaire".

Alors que débutait hier une « quinzaine sans devoirs » à la maison, à l’appel de la FPCE (première fédération de parents d’élèves), le ministre de l’Education nationale Luc Chatel a dénoncé une opération « démagogique » basée sur une « idée proprement inégalitaire ».

Pour le ministre de l’Education, « ce type d’initiative malheureuse abîme la notion même de mérite républicain ». « Avec le pédagogisme, le renoncement à l’effort est l’un des grands maux qui ont trop longtemps affaibli notre École », écrit-il dans un communiqué publié hier, tout en rappelant que « les enfants des familles favorisées bénéficieront toujours d’un encadrement et d’un soutien à domicile ».

Les devoirs à la maison sont officiellement interdits dans le primaire depuis 1956. La FCPE invite donc parents et enseignants « à imaginer ensemble d’autres modes de communication sur le travail fait en classe et d’autres façons d’accompagner la scolarité des enfants en famille ». Le site de l’Icem-Pédagogie Freinet a recueilli dans le cadre de cette opération les témoignages d’enseignants proposant des alternatives aux devoirs.

L’association ATD Quart Monde voit dans les devoirs une source de « grandes inégalités » sociales, puisque tous les parents ne sont pas autant disponibles pour accompagner les enfants pendant leurs devoirs. Elle propose donc que ces travaux personnels soient réalisés pendant « le temps scolaire ».

L’un des témoignages de parents les plus consultés sur le site cesoirpasdedevoirs.blogspot.fr de la FCPE dit : « Je vous soutiens! (…) ça donnera un avantage à mes enfants à qui je demanderai de continuer à faire des devoirs, que je donnerai et surveillerai s’il le faut. »

Source(s) :
  • AFP, cesoirpasdedevoirs.blogspot.fr, fcpe.asso.fr, icem-pedagogie-freinet.org, 20minutes.fr, atd-quartmonde.fr

1 commentaire sur "Quinzaine sans devoirs : Chatel dénonce une opération démagogique"

  1. Gerrit  10 avril 2012 à 16 h 13 min

    En France, au collège et au lycée, l’élève prend des notes qu’il doit ensuite déchiffrer et comprendre à la maison. Quel gaspillage du temps pour le prof ! Quel gaspillage du temps pour les élèves ! De mon point de vue (j’espère que vous m’en excusez) : quel idiotie !
    Interdire aux enseignants des collèges et des lycées de passer leurs cours à dicter des notes et les obliger à utiliser des supports de cours serait, selon moi, une bonne étape vers une école plus efficace et vers moins d’heures de travail à la maison.

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .


quatre + = 11

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.