27.03.2012
1 réaction

Quinzaine sans devoirs : Chatel dénonce une opération démagogique

Le ministre de l'Education natio­nale Luc Chatel estime que la "quin­zaine sans devoirs", lan­cée hier par la FCPE, est "déma­go­gique" et "inégalitaire".

Alors que débu­tait hier une « quin­zaine sans devoirs » à la mai­son, à l'appel de la FPCE (pre­mière fédé­ra­tion de parents d'élèves), le ministre de l'Education natio­nale Luc Chatel a dénoncé une opé­ra­tion « déma­go­gique » basée sur une « idée pro­pre­ment inéga­li­taire ».

Pour le ministre de l'Education, « ce type d'initiative mal­heu­reuse abîme la notion même de mérite répu­bli­cain ». « Avec le péda­go­gisme, le renon­ce­ment à l'effort est l'un des grands maux qui ont trop long­temps affai­bli notre École », écrit-il dans un com­mu­ni­qué publié hier, tout en rap­pe­lant que « les enfants des familles favo­ri­sées béné­fi­cie­ront tou­jours d'un enca­dre­ment et d'un sou­tien à domi­cile ».

Les devoirs à la mai­son sont offi­ciel­le­ment inter­dits dans le pri­maire depuis 1956. La FCPE invite donc parents et ensei­gnants « à ima­gi­ner ensemble d'autres modes de com­mu­ni­ca­tion sur le tra­vail fait en classe et d'autres façons d'accompagner la sco­la­rité des enfants en famille ». Le site de l'Icem-Pédagogie Freinet a recueilli dans le cadre de cette opé­ra­tion les témoi­gnages d'enseignants pro­po­sant des alter­na­tives aux devoirs.

L'association ATD Quart Monde voit dans les devoirs une source de « grandes inéga­li­tés » sociales, puisque tous les parents ne sont pas autant dis­po­nibles pour accom­pa­gner les enfants pen­dant leurs devoirs. Elle pro­pose donc que ces tra­vaux per­son­nels soient réa­li­sés pen­dant « le temps sco­laire ».

L'un des témoi­gnages de parents les plus consul­tés sur le site cesoirpasdedevoirs.blogspot.fr de la FCPE dit : « Je vous sou­tiens! (...) ça don­nera un avan­tage à mes enfants à qui je deman­de­rai de conti­nuer à faire des devoirs, que je don­ne­rai et sur­veille­rai s'il le faut. »

Source(s) :
  • AFP, cesoirpasdedevoirs.blogspot.fr, fcpe.asso.fr, icem-pedagogie-freinet.org, 20minutes.fr, atd-quartmonde.fr
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Gerrit
le 10 avril 2012

En France, au col­lège et au lycée, l'élève prend des notes qu'il doit ensuite déchif­frer et com­prendre à la mai­son. Quel gas­pillage du temps pour le prof ! Quel gas­pillage du temps pour les élèves ! De mon point de vue (j'espère que vous m'en excu­sez) : quel idio­tie !
Interdire aux ensei­gnants des col­lèges et des lycées de pas­ser leurs cours à dic­ter des notes et les obli­ger à uti­li­ser des sup­ports de cours serait, selon moi, une bonne étape vers une école plus effi­cace et vers moins d'heures de tra­vail à la maison.

Signaler

1 réaction