15.03.2012
Aucune réaction

Augmentation du budget du supérieur : un "énorme mensonge" pour l'économiste Piketty

L'économiste Thomas Piketty estime que l'investissement dans l'enseignement supé­rieur a été quasi nul au cours du quinquennat.

L'économiste Thomas Piketty, pro­fes­seur à l'Ecole d'économie de Paris et proche du parti socia­liste, a estimé mer­credi que le bilan du quin­quen­nat sur l'enseignement supé­rieur était « un énorme men­songe » hier, lors d'un entre­tien avec l'Association des jour­na­listes éducation.

Présenté comme « la prio­rité des prio­ri­tés », l'investissement dans le supé­rieur aura été selon lui « quasi nul » pen­dant les cinq der­nières années. Entre 2007 et 2012, « si on retire l'inflation de l'augmentation des bud­gets, on a des aug­men­ta­tions qui sont d'à peine plus de 1 % par an alors que le nombre d'étudiants lui-même sur l'ensemble de la période a pro­gressé d'à peu près 1 % par an », affirme Thomas Piketty.

Il estime qu'à ce rythme il fau­dra à la France « deux siècles pour rat­tra­per [son] retard sur les Etats-Unis, à sup­po­ser qu'ils stag­nent ». Selon l'économiste, les Etats-Unis dépensent 30.000 euros par an par étudiant, contre 10.000 euros pour un étudiant fran­çais. Nous ne sommes pas pour lui « dans une tra­jec­toire de rat­tra­page », comme le reven­dique le gouvernement.

Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supé­rieur et de la Recherche, a réagi à ces pro­pos en dénon­çant une « dés­in­for­ma­tion ». « Les moyens bud­gé­taires de l'enseignement supé­rieur et de la recherche ont pro­gressé de 4,6 mil­liards d'euros » depuis 2007, affirme-t-il, s'ajoutant à un inves­tis­se­ment de « 3,6 mil­liards d'euros » pour le cré­dit impôt recherche et de « 22 mil­liards » dans le cadre des inves­tis­se­ments d'avenir. Enfin, le plan Campus repré­sente « 5 mil­liards d'euros » consa­crés à la moder­ni­sa­tion des universités.

« Le bud­get des uni­ver­si­tés a aug­menté de 25 % en moyenne, jusqu'à plus de 50 % pour cer­taines d'entre elles », pré­cise Laurent Wauquiez. « L'Etat a aug­menté deux fois plus les moyens en cinq ans que sur les 10 pré­cé­dentes années ! » sou­ligne le ministre.

En 2012, les moyens de fonc­tion­ne­ment des uni­ver­si­tés n'ont pro­gressé que de 1,2 % en moyenne par rap­port à l'année pré­cé­dente. Louis Vogel, pré­sident de la Conférence des pré­si­dents d'universités (CPU) dénon­çait en jan­vier der­nier un bud­get « dont la domi­nante est la stag­na­tion des cré­dits » et « une régres­sion de fait en euros constants », si « l'on tient compte de l'inflation et de l'accroissement des charges ».

Source(s) :
  • AFP, EducPros.fr, Fabula.org
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction