13.02.2012
Aucune réaction

Grippe : fermer les écoles diminuerait la propagation de 50 %

Selon une étude cana­dienne, la fer­me­ture des écoles per­met­trait de dimi­nuer la pro­pa­ga­tion de la grippe de près de 50 %.

En 2009, des tests de la grippe A(H1N1) ont été pra­ti­qués pen­dant plu­sieurs mois sur la popu­la­tion d'Alberta, au Canada. Les résul­tats de ces tests, asso­ciés à des don­nées démo­gra­phiques, des bul­le­tins météo et le calen­drier sco­laire, ont per­mis à des cher­cheurs cana­diens de construire un modèle mathé­ma­tique de pro­pa­ga­tion de l'épidémie de grippe A, qui s'est dérou­lée en deux vagues.

Selon leurs tra­vaux, publiés dans le der­nier numéro des Annals of Internal Medicine, la fer­me­ture des écoles pen­dant les vacances sco­laires aurait per­mis de dimi­nuer de 50 % la pro­pa­ga­tion de la grippe entre les enfants, qui sont les prin­ci­paux vec­teurs de trans­mis­sion de la mala­die. Tandis que la réou­ver­ture des écoles pour­rait avoir ini­tié la seconde vague de l'épidémie. Ils pré­co­nisent donc « que la fer­me­ture d'écoles (au niveau local ou régio­nal) soit sérieu­se­ment envi­sa­gée en cas de pan­dé­mie au cours de l'année sco­laire ».

Une pré­cé­dente étude parue en 2009 dans la revue médi­cale The Lancet Infectious Diseases obser­vait déjà que confi­ner les élèves à la mai­son pour­rait réduire jusqu'à 40 % le nombre de per­sonnes tou­chées au plus fort de l'épidémie.

Des cours de rem­pla­ce­ment à la radio et à la télévision

La ques­tion divise depuis long­temps les experts. Pour l'Organisation mon­diale de la santé (OMS), la fer­me­ture d'écoles repré­sentait en 2009 « l'une des mesures pos­sibles [pour lut­ter contre l'épidémie de grippe A]. Mais ce sont les pays eux-mêmes qui doivent envi­sa­ger les actions qu'ils estiment les mieux adap­tées à leur situa­tion ». Le comité de sécu­rité sani­taire de l'Union euro­péenne n'encourageait pas quant à lui « les États membres [à] ordon­ner des fer­me­tures mas­sives d'écoles à titre pré­ven­tif ». Au Royaume-Uni par exemple, cette pos­si­bi­lité avait été reje­tée car trop « per­tur­ba­trice socia­le­ment ».

En France, la fer­me­ture des écoles avait été envi­sa­gée dans le cadre du plan de lutte contre la pan­dé­mie. Des modules péda­go­giques auraient été dif­fu­sés à la radio et à la télé­vi­sion pour rem­pla­cer les cours en cas de fer­me­ture natio­nale. Finalement, au regard de la faible ampleur de l'épidémie, seules quelques fer­me­tures d'établissements avaient été opé­rées par les pré­fets, en concer­ta­tion avec les auto­ri­tés aca­dé­miques, les auto­ri­tés sani­taires (DDASS) et les col­lec­ti­vi­tés territoriales.

Cette année, le pic de l'épidémie de grippe devrait coïn­ci­der avec les vacances sco­laires de février, ce qui limi­te­rait for­te­ment sa propagation.

Vous pou­vez retrou­ver dans nos fiches péda­go­giques tous les articles consa­crés aux pro­blèmes de santé affec­tant les élèves ainsi que les ensei­gnants, dont un rap­pel des bonnes pra­tiques pour éviter la conta­gion en cas d'épidémie.

Source(s) :
  • Annals of Internal Medicine, The Lancet Infectious Diseases, lefigaro.fr
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction