07.11.2011
Aucune réaction

Hausse de 41% en 4 ans des dépenses de communication des ministères de l'éducation

Un récent rap­port de la Cour des comptes fait état d'une forte hausse des dépenses de com­mu­ni­ca­tion des minis­tères de l'Education natio­nale et de l'Enseignement supé­rieur et de la Recherche.

Les minis­tères de l'Education natio­nale (MEN) et de l'Enseignement supé­rieur et de la Recherche (MESR) font par­tie des dix minis­tères dont le bud­get com­mu­ni­ca­tion a été passé au crible par la Cour des comptes, dans un rap­port du député socia­liste de l'Aisne René Dosière, rendu public jeudi der­nier. Les dépenses de com­mu­ni­ca­tion décla­rées ont atteint au total 9,646 mil­lions d'euros en 2010 pour les deux minis­tères, soit une hausse glo­bale de 41 % entre 2006 et 2010, et de 122 % pour le seul minis­tère de l'Enseignement supérieur.

Si les dépenses de com­mu­ni­ca­tions du MEN « sont rela­ti­ve­ment stables sur l'ensemble de la période », les dépenses du MESR, en revanche, « ont plus que dou­blé entre 2007 et 2009, avant de se sta­bi­li­ser en 2010. » Toujours selon le rap­port, « cette forte aug­men­ta­tion s'explique notam­ment par les actions de com­mu­ni­ca­tion liées à la mise en œuvre de la loi LRU, du pro­jet Campus et du Grand emprunt ».

Le rap­port révèle notam­ment le poids impor­tant des cam­pagnes de com­mu­ni­ca­tion et des achats d'espaces publi­ci­taires, qui repré­sentent 40,2 % des dépenses de com­mu­ni­ca­tion au minis­tère de l'Education natio­nale et 33,3 % au minis­tère de l'Enseignement supé­rieur. Pour le MEN, les prin­ci­paux postes de dépenses sont ensuite la créa­tion gra­phique et audio­vi­suelle et l'édition (21%), la com­mu­ni­ca­tion inter­net et mul­ti­mé­dia (18,5 %), et l'événementiel ainsi que l'organisation de salons ou col­loques (15,2 %). Pour le MESR, il s'agit des conseils et audits (15 %, une part supé­rieur à la plu­part des minis­tères), de la com­mu­ni­ca­tion mul­ti­mé­dia (14,5 %) et de l'événementiel (11,3%).

Par rap­port aux autres minis­tères, le MEN se démarque par le bud­get accordé aux son­dages et études d'opinion (11,5 % des dépenses de com­mu­ni­ca­tion en 2010, contre 2,9 % au MESR). Cette dépense est en forte crois­sance, avec plus de 3,5 mil­lions d'euros dépen­sés entre 2006 et 2010 en son­dages entre les deux ministères.

Les don­nées du rap­port, basées sur les décla­ra­tions des minis­tères, sont bien entendu à manier avec pré­cau­tion. Selon la métho­do­lo­gie de l'étude, le bud­get com­mu­ni­ca­tion des minis­tères dif­fère assez lar­ge­ment. Par exemple, les dépenses de com­mu­ni­ca­tion du minis­tère de l'Education natio­nale s'élevaient pour l'année 2009 à 5,56 mil­lions d'euros selon les docu­ments bud­gé­taires, à 6,59 mil­lions selon un audit réa­lisé pour la Révision géné­rale des poli­tiques publiques (RGPP), et à 5,65 mil­lions selon la réponse à la ques­tion parlementaire.

Source(s) :
  • AEF, 20minutes.fr, lesechos.fr
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction