28.10.2011
Aucune réaction

Les étudiants étrangers unis contre la circulaire Guéant

A l'initiative de l'Unef, 13 asso­cia­tions d'étudiants étran­gers se sont regrou­pées pour s'opposer à la cir­cu­laire Guéant.

Treize asso­cia­tions d'étudiants étran­gers ont décidé, à l'initiative de l'Unef, de « regrou­per [leurs] forces » pour s'opposer à la cir­cu­laire Guéant, qui res­treint leur pos­si­bi­lité de tra­vailler en France après leur formation.

Depuis le 31 mai, une cir­cu­laire du ministre de l'Intérieur cherche à dimi­nuer l'immigration pro­fes­sion­nelle en rédui­sant le nombre de visas accor­dés aux tra­vailleurs d'origine étran­gère ayant effec­tué leurs études en France, même s'ils sont embau­chés en CDI. Le texte pré­voit par exemple que les pré­fec­tures puissent refu­ser le sta­tut de sala­rié à l'étudiant étran­ger « dès lors que l'entreprise ne res­pecte pas le quota d'embauches de seniors ou de han­di­ca­pés ». Pour la repré­sen­tante de l'Union des étudiants algé­riens de France, « on use donc d'une poli­tique anti-discrimination pour discriminer ».

Côté poli­tique, la nou­velle vice-présidente socia­liste du Sénat, Bariza Khiari, juge le texte « injuste, (...) contre­pro­duc­tif et nui­sible pour l'attractivité des grandes écoles fran­çaises et plus glo­ba­le­ment de la France ». Elle entend donc dépo­ser « un pro­jet de réso­lu­tion » visant à faci­li­ter l'emploi sur le ter­ri­toire des étudiants étran­gers ayant obtenu leurs diplômes en France.

En début de semaine, on appre­nait qu'Hervé Morin, le pré­sident du Nouveau Centre avait, lui aussi, dénoncé un « mes­sage néga­tif de fer­me­ture » adressé aux étudiants étran­gers, dans une lettre envoyée début octobre au ministre de l'Intérieur. Dans son cour­rier, l'ancien ministre de la Défense s'étonnait : « Il est pour le moins sur­pre­nant d'accueillir dans nos belles écoles et nos uni­ver­si­tés des élèves étran­gers for­més et diplô­més pour ensuite les ren­voyer chez eux alors qu'ils sont en géné­ral néces­saires à notre écono­mie, notam­ment dans les sec­teurs en tension ».

C'est égale­ment l'avis de la Conférence des grandes écoles qui, depuis une dizaine de jours, marque son oppo­si­tion au texte en fai­sant remon­ter au minis­tère de l'Intérieur des dos­siers qu'elle juge litigieux.

Source(s) :
  • AFP, leFigaro.fr, BFMTV.com, Capital.fr
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction