Un enseignant sur six est épuisé

À la Une

Selon une étude, 17% des enseignants souffrent d'épuisement physique, mental et émotionnel.

Plus d’un enseignant sur six est victime du « burn-out », terme anglo-saxon désignant un état d’épuisement physique, mental et émotionnel. Le taux n’est que de 11% dans les autres professions. C’est ce qui ressort d’une étude dont les grandes lignes sont publiées dans le Monde daté de ce jeudi.

En collaboration avec la MGEN, la Casden et l’École supérieure de l’éducation nationale (Esen), Georges Fotinos, ancien inspecteur général de l’Éducation nationale, et José-Mario Horenstein, médecin psychiatre à la MGEN, ont interrogé 2.100 personnels, majoritairement des enseignants, de 400 lycées et collèges.

Si 17% d’entre eux se déclarent épuisés et expriment pêle-mêle « des sentiments d’usure, d’impuissance et d’abandon, [...] près de 30% des enseignants interrogés ont dit songer, souvent, à quitter le métier », explique Georges Fotinos. En cause, la crise de l’autorité, des classes surchargées et hétérogènes, le manque de soutien de l’institution, le rythme des réformes, la quasi-absence de médecine de prévention, le manque de travail collectif des enseignants…

De façon surprenante, l’implantation des établissements (en zone urbaine, ZEP ou zone rurale) et le sexe des enseignants n’ont que peu d’influence sur les résultats. Le facteur déterminant tient dans l’âge des sondés : les profs de moins de 30 ans sont plus exposés.

Le pacte de carrière proposé par Luc Chatel à son arrivée au ministère, en 2009, faisait de la santé et du suivi des enseignants une priorité. Mais, selon les syndicats, les moyens n’ont pas été à la hauteur. Ainsi, sur les 80 médecins de prévention promis en 2010, seuls 17 ont été effectivement recrutés, d’après Elizabeth Labaye, chargée des questions de santé au Snes-FSU. On compte donc toujours en moyenne plus de 10.000 agents de l’Éducation nationale par médecin.

Source(s) :
  • AFP, le Monde, France-Info.com, lci.tf1.fr, le Télégramme, les Échos

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .


1 + cinq =

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.