Japon : des profs d'anglais virtuels disponibles 24h sur 24

19.09.2011 , publié dans World 0
Une entre­prise japo­naise a déve­loppé un pro­gramme d'intelligence arti­fi­cielle qui per­met à des pro­fes­seurs vir­tuels d'enseigner l'anglais.

RTL.be rap­porte que l'entreprise japo­naise SpeakGlobal a déve­loppé les pre­miers profs d'anglais vir­tuels, dotés d'une intel­li­gence arti­fi­cielle qui leur per­met d'entretenir une conver­sa­tion inter­ac­tive avec un élève.

Ces pro­fes­seurs vir­tuels sont consul­tables en ligne depuis fin août au Japon. Représentés sous les traits de per­son­nages de manga, ils imitent les gestes et la voix des humains. Le dis­po­si­tif fait appel au moteur de recon­nais­sance vocale Dragon Naturally Speaking, l'un des plus avan­cés au monde, pour retrans­crire les paroles de l'élève dans son micro et ainsi per­mettre la discussion.

Cette tech­no­lo­gie pour­rait faci­le­ment être adap­tée à n'importe quelle langue.

Au Japon, l'apprentissage de l'anglais est obli­ga­toire pen­dant six ans dans le sys­tème sco­laire public, mais mise avant tout sur l'écrit (gram­maire et ortho­graphe) et peu sur l'oral. La demande en cours par­ti­cu­liers de conver­sa­tion est donc très forte.

L'accès aux cours vir­tuels de SpeakGlobal, à toute heure du jour ou de la nuit, est fac­turé au prix modeste de 15 dol­lars par mois (11 euros), alors qu'un cours de langues par­ti­cu­lier en école pri­vée est fac­turé près de 300 dol­lars (220 euros).


Quentin Duverger

 
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction