01.04.2011
Aucune réaction

Les députés veulent enquêter sur la masterisation

La com­mis­sion des Affaires cultu­relles et de l'Education de l'Assemblée natio­nale va mener une enquête sur la réforme de la for­ma­tion des enseignants.

Une mis­sion d'information com­po­sée de quinze dépu­tés de la majo­rité et de l'opposition a été mise en place à l'Assemblée natio­nale pour étudier « la for­ma­tion ini­tiale et les moda­li­tés de recru­te­ment des ensei­gnants ». Présidée par le député UMP du Doubs, Jacques Grosperrin, elle devrait rendre ses conclu­sions en juin prochain.

Pour pro­cé­der à une « évalua­tion de la mas­te­ri­sa­tion » et « réflé­chir à dif­fé­rentes pistes » pour le recru­te­ment des pro­fes­seurs des pre­mier et second degrés,  elle ren­con­trera notam­ment les syn­di­cats d'enseignants, puis des membres des minis­tères de l'Education natio­nale et de l'Enseignement supé­rieur ainsi que des ins­pec­teurs, rec­teurs, chefs d'établissement et ensei­gnants débu­tants. Ses membres n'excluent pas non plus d'aller étudier ce qui se fait à l'étranger.

Dans ses voeux au monde de la connais­sance et de la culture, le 19 jan­vier der­nier, Nicolas Sarkozy avait exprimé le sou­hait de rou­vrir le chan­tier d'une réforme reje­tée par une bonne par­tie de la com­mu­nauté éduca­tive. Selon les syn­di­cats, elle a conduit à un « désen­chan­te­ment géné­ral ». Ainsi, d'après le secré­taire géné­ral du syn­di­cat des ins­pec­teurs de l'éducation natio­nale Unsa, « en sep­tembre, seuls 50% à 70 % des can­di­dats ins­crits aux concours se sont pré­sen­tés aux épreuves. Et cette année, il y a près de deux fois moins d'inscrits aux masters ».

L'an der­nier, Jacques Grosperrin, lui-même ancien ensei­gnant, avait déjà conduit une mis­sion par­le­men­taire sur la réforme du collège.


Source(s) :
  • Europe 1, RTL.fr, AFP, Elle.fr, EducPros.fr
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction