« Plus de 50% des professeurs de maths utilisent Sésamath »

L’invité

Sésamath ? Le sésame des maths ? L'association de professeurs de mathématiques qui propose aux enseignants, aux élèves et aux parents, des ressources en ligne de qualité et gratuites, rencontre en tous cas un franc succès. Sébastien Hache, un de ses fondateurs, nous la présente.

Pouvez-vous nous présenter l’association en quelques mots ?

Sésamath est une association de professeurs de mathématiques, tous actifs sur internet, et tous convaincus que les nouvelles technologies permettent d’améliorer l’enseignement. Et de mutualiser les efforts, d’échanger, de produire des contenus. L’association est née il y a dix ans, aux débuts d’internet précisément. Nous étions cinq au départ, aujourd’hui nous sommes 75 et plus de 50% des professeurs de mathématiques utilisent nos ressources. Nos financements proviennent de la vente des manuels et cahiers par des éditeurs. Il faut noter que l’Education nationale reconnaît notre travail, mais ne nous accorde ni subvention ni temps (sous forme par exemple de mises à disposition). Les deux tiers de nos membres sont des professeurs de collège, le tiers restant étant des professeurs de lycée, de classe prépa et un professeur des écoles. Nous souhaiterions ouvrir plus notre association à l’école primaire, c’est un des nos objectifs. Enfin, nous sommes un cas un peu unique en Europe : il n’y a pas d’autres exemples d’associations de professeurs de maths ou autre, qui produisent des manuels et des ressources aussi importants. Pour l’instant, nous n’existons qu’en France, mais une association Sésamath sur le même modèle est en train de s’ouvrir en Suisse.

Concrètement, que proposez-vous aux enseignants ?

Tout d’abord, un espace de ressources pédagogiques réservé aux enseignants. Puis dans la partie Outils de notre site, des logiciels libres de droit pour faire des mathématiques : tableurs, outils pour faire de la géométrie dynamique ou des macros… Nous proposons pour les élèves de très nombreux exercices interactifs -plus de 1600 pour le collège- corrigés en ligne, ainsi que des manuels papier comprenant des cours et des exercices (pour le collège essentiellement), avec une version élève et une version enseignant. Les manuels papier sont tous téléchargeables en ligne gratuitement, et le format en ligne est modifiable par l’enseignant. Enfin, il y a des espaces collaboratifs où les enseignants peuvent échanger entre eux, ainsi que des documents officiels. Nous avons également une revue qui s’intéresse au lien entre enseignement des mathématiques et TICE, Mathématice. L’aspect ludique n’est pas oublié : sur Mathenpoche, nous proposons par exemple de passer sa ceinture de calcul mental…Nous voulons montrer que mathématique n’est pas égal à problème, mais peut être synonyme d’amusement !

Tout récemment, vous avez également conçu avec la CASDEN, une application gratuite sur le développement durable ?

La CASDEN nous a sollicités pour le Salon de l’Education, nous proposant un travail en commun sur le thème du développement durable, très présent sur son stand. Il fallait proposer aux élèves une application ludique, adaptée au Salon. Nous avons donc créé en commun une application permettant de travailler à la fois sur les maths et sur le développement durable, présent un peu partout dans les programmes scolaires, mais généralement peu associé aux maths. C’est donc un angle très original. Nous avons choisi de montrer à travers cette application, que les maths sont indispensables pour calculer et compenser son bilan carbone : les élèves doivent ici le calculer et le compenser en plantant des arbres, Le point de départ est un voyage de classe : l’élève choisit son mode de voyage, en train, en voiture ou en avion, et à partir de là, il va voir les impacts sur son bilan carbone… Nous développons actuellement cette application pour les enseignants, de façon plus étoffée : l’enseignant pourra paramétrer un degré plus ou moins important de difficulté, en choisissant par exemple ou non, de donner à ses élèves accès à la calculatrice. Elle sera disponible gratuitement en septembre prochain sur notre site Labomep.

Quels sont vos autres projets en cours ?

Un autre projet important concerne l’accompagnement gratuit à la scolarité en mathématique. Nous développons pour cela le site Mathenpoche : pour le moment, il s’adresse au collège, mais nous allons l’étendre progressivement au lycée et au primaire. Nous allons aussi adapter nos manuels à l’étranger, en particulier dans les pays en voie de développement où l’on manque de ressources pédagogiques. Nous allons également créer un manuel gratuit d’exercices corrigés pour les classes préparatoires de mathématiques (sup et spé), entièrement téléchargeable, ce qui est une première.

Nous allons enfin continuer à proposer en ligne des manuels téléchargeables adaptés aux élèves handicapés. Nous allons proposer par exemple des ressources adaptées aux élèves dyspraxiques, en partenariat avec l’association Dyspraxique Mais Fantastique. N’oublions pas que notre slogan est « Les mathématiques pour tous », ce qui signifie aussi pour les personnes handicapées, incarcérées ou hospitalisées, et nous tenons absolument à poursuivre notre effort de solidarité en ce sens.

2 commentaires sur "« Plus de 50% des professeurs de maths utilisent Sésamath »"

  1. fpils77  14 janvier 2011 à 14 h 28 min

    Bravo ! quelle belle initiative ! Il faudrait faire connaître davantage votre site et en particulier à tous les parents (par l’intermédiaire de leurs fédérations de parents d’élèves) et à tous les élèves et les enseignants (voire les éducateurs de l’accompagnement scolaire…) qui participent aux cours et séances de soutien scolaire, organisés en interne au collège, au lycée et aussi à l’école élémentaire !
    Longue vie au site http://mathenpoche.sesamath.net/ !

    Répondre
  2. Christophe BERNARD  8 février 2011 à 23 h 17 min

    Bravo, et merci pour vos écrits réguliers. Mes propres pages se présentent comme un « laboratoire d’expériences » en pédagogie. Je tiens notamment à jour un portail de veille sur les questions d’éducation et de formation, notamment par alternance.

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .


8 + neuf =

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.