Etherpad : logiciel chouchou des enseignants

Chronik'éduc

Ce logiciel open source donne de très bons résultats pédagogiques. Plusieurs enseignants l'utilisent avec succès, et il peut se révéler d'une grande aide avec les élèves handicapés. Retour sur quelques expériences.

Etherpad, qu’est-ce ? C’est un logiciel open source qui permet un travail collaboratif d’écriture. Huit personnes maximum peuvent écrire en même temps. En classe, les élèves écrivent donc leur texte, mais simultanément, les textes qu’écrivent leurs camarades s’affichent sur leur écran.

En cours de français

Alexis Lucas, professeur en lettres-histoire au lycée professionnel Jean Moulin de Roubaix, explique sur le site de l’académie de Lille pourquoi il utilise Etherpad en classe. Ses élèves prennent ainsi l’habitude du travail en groupe -ce qui est essentiel pour les habituer à leur future vue professionnelle. Ils prennent aussi confiance en eux, car note l’enseignant « écrire avec l’autre, c’est découvrir qu’on partage les mêmes difficultés et et qu’on est complémentaire pour mieux réussir ».

Comme il l’explique très bien, « l’activité [d'écriture] s’effectue dans un cadre scolaire et l’élève n’a pas à se mettre à nu », il « peut mentir, adopter une autre personnalité, inventer… pourvu qu’ il puisse écrire dans le respect d’ une consigne négociée collectivement. » Alexis Lucas prend soin de préciser que « l’objectif est de le faire progresser dans l’ écriture et non de faire de la psychologie sauvage ».

Au final, le professeur va « faire prendre conscience aux élèves qu’ils sont tous les co-auteurs d’une œuvre collective ». Les bienfaits pédagogiques sont immenses.

En EREA (1)

Un autre bilan très positif de l’utilisation d’Etherpad vient  juste d’être publié sur le site de l’académie de Versailles par Laurent Joëts, professeur de technologie en collège et personne ressource TICE dans un EREA accueillant des élèves handicapés moteur et des élèves valides. Il explique que dans ses classes, « pour les élèves handicapés moteurs, [Etherpad est] un moyen de réellement participer à une production écrite active dans un groupe, alors qu’auparavant, ils dictaient leurs idées, pas forcément notées telles que par leurs camarades valides et ‘secrétaires forcés' ». Ils peuvent aussi poursuivre leur travail à distance et continuer leur projet d’écriture, même si leur santé ne leur permet pas de se rendre en cours.

Pour le cours de latin

Troisième exemple d’utilisation pédagogique réussie d’Etherpad  : la version latine. Le logiciel s’avère en effet un excellent outil pour faire un travail de traduction. L’académie de Versailles présente ainsi le travail d’une enseignante en classe de latin avec des 4e et 3e. Elle l’utilise avec succès pour « doper » ses élèves  : « le travail de version étant vécu douloureusement par les élèves, l’idée de la version collaborative s’impose à la fois comme remède à la ‘page blanche’ et comme moyen de remobiliser et solidariser le groupe autour de cette activité. « 

Multifonctionnel, le logiciel peut apporter une aide très bénéfique aux élèves craignant de s’exprimer par écrit et parallèlement valoriser le travail d’écriture de tous. Pour les élèves en situation en handicap, il peut être une alternative fructueuse aux travaux d’écriture plus traditionnels.

Note(s) :
  • (1) Etablissement Régional d'Enseignement Adapté

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .


5 + deux =

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.