08.12.2010
Aucune réaction

Etherpad : logiciel chouchou des enseignants

Ce logi­ciel open source donne de très bons résul­tats péda­go­giques. Plusieurs ensei­gnants l'utilisent avec suc­cès, et il peut se révé­ler d'une grande aide avec les élèves han­di­ca­pés. Retour sur quelques expériences.

Etherpad, qu'est-ce ? C'est un logi­ciel open source qui per­met un tra­vail col­la­bo­ra­tif d'écriture. Huit per­sonnes maxi­mum peuvent écrire en même temps. En classe, les élèves écrivent donc leur texte, mais simul­ta­né­ment, les textes qu'écrivent leurs cama­rades s'affichent sur leur écran.

En cours de français

Alexis Lucas, pro­fes­seur en lettres-histoire au lycée pro­fes­sion­nel Jean Moulin de Roubaix, explique sur le site de l'académie de Lille pour­quoi il uti­lise Etherpad en classe. Ses élèves prennent ainsi l'habitude du tra­vail en groupe –ce qui est essen­tiel pour les habi­tuer à leur future vue pro­fes­sion­nelle. Ils prennent aussi confiance en eux, car note l'enseignant "écrire avec l'autre, c'est décou­vrir qu'on par­tage les mêmes dif­fi­cul­tés et et qu'on est com­plé­men­taire pour mieux réussir".

Comme il l'explique très bien, "l'activité [d'écriture] s'effectue dans un cadre sco­laire et l'élève n'a pas à se mettre à nu", il "peut men­tir, adop­ter une autre per­son­na­lité, inven­ter... pourvu qu' il puisse écrire dans le res­pect d' une consigne négo­ciée col­lec­ti­ve­ment." Alexis Lucas prend soin de pré­ci­ser que "l'objectif est de le faire pro­gres­ser dans l' écri­ture et non de faire de la psy­cho­lo­gie sauvage".

Au final, le pro­fes­seur va "faire prendre conscience aux élèves qu'ils sont tous les co-auteurs d'une œuvre col­lec­tive". Les bien­faits péda­go­giques sont immenses.

En EREA (1)

Un autre bilan très posi­tif de l'utilisation d'Etherpad vient  juste d'être publié sur le site de l'académie de Versailles par Laurent Joëts, pro­fes­seur de tech­no­lo­gie en col­lège et per­sonne res­source TICE dans un EREA accueillant des élèves han­di­ca­pés moteur et des élèves valides. Il explique que dans ses classes, "pour les élèves han­di­ca­pés moteurs, [Etherpad est] un moyen de réel­le­ment par­ti­ci­per à une pro­duc­tion écrite active dans un groupe, alors qu'auparavant, ils dic­taient leurs idées, pas for­cé­ment notées telles que par leurs cama­rades valides et 'secré­taires for­cés'". Ils peuvent aussi pour­suivre leur tra­vail à dis­tance et conti­nuer leur pro­jet d'écriture, même si leur santé ne leur per­met pas de se rendre en cours.

Pour le cours de latin

Troisième exemple d'utilisation péda­go­gique réus­sie d'Etherpad  : la ver­sion latine. Le logi­ciel s'avère en effet un excellent outil pour faire un tra­vail de tra­duc­tion. L'académie de Versailles pré­sente ainsi le tra­vail d'une ensei­gnante en classe de latin avec des 4e et 3e. Elle l'utilise avec suc­cès pour "doper" ses élèves  : "le tra­vail de ver­sion étant vécu dou­lou­reu­se­ment par les élèves, l'idée de la ver­sion col­la­bo­ra­tive s'impose à la fois comme remède à la 'page blanche' et comme moyen de remo­bi­li­ser et soli­da­ri­ser le groupe autour de cette activité. "

Multifonctionnel, le logi­ciel peut appor­ter une aide très béné­fique aux élèves crai­gnant de s'exprimer par écrit et paral­lè­le­ment valo­ri­ser le tra­vail d'écriture de tous. Pour les élèves en situa­tion en han­di­cap, il peut être une alter­na­tive fruc­tueuse aux tra­vaux d'écriture plus traditionnels.


Sandra Ktourza

Note(s) :
  • (1) Etablissement Régional d'Enseignement Adapté
Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction