Assistant pédagogique : un appui précieux

Recruté à la fois comme appui au personnel enseignant et soutien et accompagnement aux élèves en difficulté, l’assistant pédagogique joue un rôle clé au sein des établissements sensibles. Portrait d’une profession qui doit trouver sa place entre projet scolaire et action éducative…

Depuis la rentrée 2005, 1500 assistants pédagogiques (AP) ont été affectés dans 344 lycées. Objectif ? Renforcer l’accompagnement des élèves en difficulté scolaire, au sein d’établissements publics d’enseignement du second degré et des écoles sensibles ou situées en zones difficiles, notamment du Réseau ambition réussite. Ils viennent compléter le dispositif des assistants d’éducation et accomplissent « les fonctions d’appui au personnel enseignant et le soutien et l’accompagnement pédagogique aux élèves en difficulté ».

Leur mission est complémentaire de celle des enseignants. Elle est définie par le chef d’établissement, en accord avec les professeurs. « En fonction des besoins relevés par les profs et acteurs de la vie scolaire, nous organisons leur travail. Ils interviennent en classe, ce qui permet de travailler en petit groupe, de suivre les nouveaux arrivants… », témoigne Maurice Melchior, qui gère les interventions des AP du collège Jules Ferry. « Ils ont apporté de la souplesse dans la différenciation pédagogique : dans la classe en étant de véritables appuis, comme en dehors pour le suivi personnalisé », ajoute-t-il.

Dans le premier degré, les AP assurent la surveillance des études et l’aide à la différenciation pédagogique. Dans le second degré, les études surveillées, le soutien, les PPRE1 en co-intervention, l’accompagnement scolaire des élèves ou la surveillance.

L’AP doit donc faire preuve d’une grande polyvalence, souvent supérieure à celle des professeurs, ainsi qu’une réelle intervention dans l’acte pédagogique. Autant de missions que relève Thomas Serrier, l’un des assistants du collège Jules Ferry : « J‘interviens de la 6e à la 3e, avec pour objectif d’améliorer les résultats au brevet, le collège étant classé Ambition réussite. J’aide aussi aux devoirs et je fais du soutien en maths, en concertation avec M. Melchior, prof référent. Cette expérience formidable donne envie d’enseigner ! »

Se destiner à l’enseignement

En tissant un lien pédagogique particulier, qui diffère selon la taille du groupe encadré ou le type de soutien apporté, l’assistant pédagogique découvre en effet les multiples facettes du métier d’enseignant. « Titulaire d’une maîtrise d’histoire, j’ai toujours travaillé avec des enfants, mais c’est très différent de se retrouver face à une classe ! » témoigne Sarah Temime, AP à l’école Buffon du Haut du Lièvre, à Nancy. « Nous avons un rôle à jouer auprès des élèves pour les aider à comprendre et apprendre. J’espère décrocher le Capes d’histoire ou le Cape ».

Les AP sont recrutés en priorité parmi les étudiants préparant les concours de l’enseignement scolaire2. Tous sont titulaires d’un bac+2 dans l’une des disciplines enseignées au lycée. Ils sont engagés pour une durée maximale de 3 ans, dans la limite de 6 années scolaires. Si le contrat ne pouvait au départ excéder un mi-temps, depuis 20083, l’AP peut exercer à temps plein, en diversifiant notamment ses missions avec des fonctions de surveillance et/ou d’aide aux devoirs. D’où parfois certaines difficultés pour les situer entre projet scolaire et action éducative. C’est ce qui a conduit les inspections générales à recommander que les AP reçoivent une lettre précisant les missions et compétences ainsi qu’une formation.

Assistant pédagogique s’avère une aventure complexe et difficile, autant que passionnante : « Je travaille en équipe soudée et j’ai pu constater les progrès réels des élèves. Ils se confient parfois plus volontiers à nous qu’aux profs. Si on me proposait ce poste en CDI à plein temps, je signerais tout de suite ! » conclut Sarah.

Elise Pierre

(1) Projets personnels de réussite éducative
(2) Recrutement par académie sur SIATEN
(3) Circulaire n° 2008-108 du 21 août 2008

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous