22.07.2009
Aucune réaction

Enseignants-chercheurs : des craintes sur la revalorisation des carrières

Le Snesup-FSU et un col­lec­tif de Maîtres de confé­rences s'inquiètent d'un effet per­vers de la reva­lo­ri­sa­tion du début de car­rière des ensei­gnants chercheurs.

Le Snesup-FSU et le col­lec­tif MCF, qui ras­semble des maîtres de confé­rences, viennent d'alerter Valérie Pécresse sur un effet per­vers de la reva­lo­ri­sa­tion du début de car­rière des enseignants-chercheurs, qu'ils qua­li­fient d' « inver­sion de car­rière ».

Le décret du 23 avril 2009 sur les règles de clas­se­ment des enseignants-chercheurs pré­sente en effet, selon le syn­di­cat, « des amé­lio­ra­tions du dis­po­si­tif (…) deman­dées depuis plu­sieurs années ». Mais « aucune dis­po­si­tion tran­si­toire n'a été pré­vue » et ces moda­li­tés avan­ta­geuses — salaire de départ aug­menté de 12 à 25% — ne concernent que les nou­veaux nom­més et les sta­giaires.

D'après le col­lec­tif, les per­son­nels déjà en poste vont donc se voir dépas­ser par les nou­veaux recru­tés, au pro­fil pour­tant stric­te­ment iden­tique. La pire situa­tion concer­ne­rait les enseignants-chercheurs nom­més il y a deux ans mais, d'après les cal­culs du Snesup-FSU, ces inver­sions de car­rière peuvent atteindre « plus de six ans ».

Pour le col­lec­tif, cette situa­tion est « contraire au prin­cipe d'équité de trai­te­ment entre les fonc­tion­naires d'un même corps ». La péti­tion qu'il a lan­cée a déjà recueilli près d'un mil­lier de signa­tures. Le minis­tère de l'Enseignement supé­rieur et de la Recherche confirme avoir été saisi du sujet et tra­vailler sur la ques­tion. Selon le Snesup-FSU, « une réunion spé­ci­fique » devrait se tenir en sep­tembre sur ce thème des « inver­sions de car­rière ».

Sources : AEF, sauvonslarecherche.fr, collectif-mcf.net


Vous souhaitez réagir sur cet article : Open-close

Modération par la rédaction de VousNousIls.

Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Vos réactions :

Open-close
Aucune réaction